Sports

Le match Avalanche-Canadien en cinq moments

MONTRÉAL — Voici les cinq moments marquants du match entre l’Avalanche du Colorado et le Canadien de Montréal, samedi, au Centre Bell.

À quelques centimètres près

Le Canadien est passé tout près d’ouvrir le pointage avec 8:59 lors d’une rare occasion de marquer en première période. Joel Armia a remis à sa gauche en entrée de zone à Max Domi, puis Domi a renvoyé la rondelle devant le filet et Armia est tout juste parvenu à la dévier du bout du bâton. Le gardien Semyon Varlamov a été battu sur la séquence, mais la rondelle a atteint le coin du poteau par-dessus son épaule gauche.

La disette se poursuit

Le dernier but du Canadien en avantage numérique devant ses partisans remonte au 1er décembre, face aux Rangers de New York. Le Tricolore a obtenu deux occasions avec un joueur en plus en première période, mais a finalement prolongé sa disette à 0-en-26. Lors de sa deuxième occasion, Shea Weber a réussi à décocher un tir sur réception, mais Semyon Varlamov a facilement réussi l’arrêt puisque personne n’était devant lui pour nuire à son travail. Les efforts du Tricolore ont aussi été minés par de bêtes revirements de Kenny Agostino et Jesperi Kotkaniemi.

Une seule constante

Le quatrième trio a été le seul à ne pas être modifié par l’entraîneur Claude Julien et il a généré une occasion de marquer après 8:57 de jeu en deuxième période. Jordie Benn a remis à Kenny Agostino, mais Semyon Varlamov a réussi l’arrêt. Benn a ensuite tenté de réveiller les siens en appliquant une percutante mise en échec à l’endroit de l’attaquant Tyson Jost.

Cole donne la réplique

Peut-être inspiré par Jordie Benn, le défenseur de l’Avalanche Ian Cole y est allé à son tour d’un puissant coup d’épaule avec 6:54 à faire au deuxième vingt. Michael Chaput a été sa victime, lui qui venait de recevoir une passe de Mike Reilly en zone neutre. Reilly et Nicolas Deslauriers ont tenté de s’en prendre à Cole, mais les juges de ligne sont intervenus rapidement.

Le Canadien sonne deux fois

À la recherche d’un premier but dans la rencontre, l’Avalanche a bénéficié d’un avantage numérique à mi-chemin en troisième période. C’est toutefois le Canadien qui a ouvert le pointage. Phillip Danault et Artturi Lehkonen ont bourdonné en territoire ennemi est lors d’une mise en jeu, Danault a remis la rondelle à Brett Kulak, qui a décoché un tir inoffensif jusque dans le fond du filet. Un peu plus de deux minutes plus tard, c’est le travail de Jonathan Drouin qui a servi la cause du Tricolore. Le Québécois a servi une passe magistrale à Jesperi Kotkaniemi, qui n’allait pas rater pareille occasion. Le jeune finlandais a touché la cible grâce à un puissant lancer sur réception.