Sports

Les Rangers évitent l’élimination contre les Sénateurs

Les Rangers de New York ont forcé la tenue d’un septième match lundi soir en territoire hostile en l’emportant 3-2 contre Ottawa. Le sixième match de la série contre les Sénateurs, qui a eu lieu à Ottawa, a mal commencé pour les Rangers.

Chris Neil a donné une avance de 1-0 aux Sénateurs au milieu de la première période. Les partisans de la capitale canadienne étaient particulièrement bruyants, et les Rangers semblaient dépassés par les événements. Heureusement pour eux, Henrik Lundqvist a su mettre un frein aux attaques incessantes de la formation locale.

Le vent a tourné en deux-ième période, les New-Yorkais ayant inscrit trois buts sans réplique. Pour y arriver, ils ont profité de l’indiscipline des Sénateurs. Derek Stepan et Brad Richards ont fait mouche en avantage numérique.

Enfin, Chris Kreider a ajouté à l’avance des siens dans les derniers instants de la période médiane. Stepan a été le joueur le plus important des Rangers à l’attaque, puisqu’il a participé à tous les buts de son équipe.

Craig Anderson, le gardien des Sénateurs, n’a pas connu une grande sortie. Il n’a accordé que 3 buts, mais n’a fait face qu’à 22 tirs. Son vis-à-vis, Lundqvist, a été aussi brillant que d’habitude. Il a cédé 2 fois sur 27 tirs. De plus, on peut difficilement le blâmer pour le second filet des Sénateurs, qui aurait dû être refusé.

La réussite a été accordée à Jason Spezza, mais à la reprise, on voit que Neil a poussé le disque dans le filet avec son patin. Les juges de buts à Toronto ont considéré que les images n’étaient pas assez concluantes pour changer la décision de l’arbitre sur la glace. Le dernier match de la série aura lieu jeudi à New York.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *