Sports

Lettre d’un supporter au père Noël

Photo: The Canadian Press

Avide de bonnes nouvelles et émoustillé par toutes sortes de rumeurs, le supporter moyen de l’Impact ne sait plus à quel saint se vouer à l’approche des Fêtes.

En attendant que le club complète son mercato hivernal, certains pourraient même être tentés de retomber en enfance le temps d’une correspondance avec le père Noël pour exorciser leurs démons. Imaginons un peu à quoi pourrait ressembler un tel exercice:

Cher père Noël,

Je t’écris pour te raconter que j’ai été très sage cette année. Malgré une saison très difficile, je n’ai jamais cessé de soutenir mon club. C’est vrai, je suis allé le voir un peu moins souvent qu’avant, mais j’ai tout de même maintenu une moyenne respectable, malgré les déceptions (et la Coupe du monde!).

Au cours des dernières semaines, on a solidifié le milieu de terrain en accordant une prolongation de contrat à Capitaine Bernier, en plus d’aller chercher l’Anglais Nigel Reo-Cocker et l’Italien Marco Donadel. Oncle Frank est particulièrement content de la signature de l’ex-Napolitain, il dit que c’est «énorme». Je pense qu’il exagère pas mal, mais c’est vrai que de la profondeur et de l’expérience, ça ne peut pas nuire.

Ces nouvelles ont beau être porteuses d’espoir, on n’a pas vraiment le choix de s’en remettre à la magie des Fêtes pour espérer que notre bleu-blanc-noir mette la main sur les éléments qui lui manquent afin de retrouver le chemin de la victoire en 2015. Dans cet esprit, cher père Noël, je te demande les cadeaux suivants:

  • Un attaquant de classe mondiale capable de répéter les prouesses de notre Marco Di Vaio, parti à la retraite beaucoup trop tôt.
  • Un défenseur central de métier, solide dans le dernier tiers et surtout sans historique de problèmes aux genoux, s’il te plaît – on a déjà assez donné à ce chapitre.
  • Parlant de genoux, qu’Ignacio Piatti reste en santé toute l’année, car comme l’a si bien dit un grand sage : «Quand le Nacho va, tout va!»
  • Une victoire contre Pachuca en Ligue des champions. Une victoire «aller-retour» cette fois-ci! La dernière fois que je t’ai demandé une victoire contre un club mexicain, tu m’as trop pris au pied de la lettre…
  • Pour terminer, un (oui, oui… juste un!) traître but sur phase arrêtée, question de sauver l’honneur.

Je sais, je t’en demande beaucoup petit papa Noël. C’est que je t’avais préparé une belle liste l’an dernier, mais oncle Nick a oublié de la poster, et mon seul cadeau est arrivé au mois d’août… Cette fois-ci, je ne me fais pas avoir!

Bien à toi,
Un(e) fan de l’Impact

Articles récents du même sujet