Actualités
16:15 28 janvier 2019 | mise à jour le: 28 janvier 2019 à 20:29 temps de lecture: 3 minutes

Déneigement: «Il y a matière à amélioration», reconnaît Valérie Plante

Déneigement: «Il y a matière à amélioration», reconnaît Valérie Plante
Photo: Archives MétroLes opérations de déneigement dans l’arrondissement de Saint-Léonard ont coûté près de 6,5 M$ pour l’année 2012.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a reconnu lundi en séance du conseil municipal qu’il y a «matière à amélioration» quant au déneigement des trottoirs de la métropole.

«Il y a matière à amélioration. Chaque année, on s’améliore et on va continuer à le faire», a-t-elle déclaré cet après-midi.

La mairesse répondait aux critiques du chef du parti Ensemble Montréal, Lionel Perez, qui a dénoncé pendant la période de questions que de nombreuses personnes aient été blessées à Montréal dans les derniers jours en raison de la présence de glace sur les trottoirs de nombreuses rues résidentielles de la métropole.

Lundi après-midi, TVA Nouvelles dévoilait que plus de 230 chutes ont été répertoriées par Urgences-santé pour les territoires de Montréal et de Laval depuis vendredi dernier, dont 200 seulement pour la journée de vendredi.

«On comprend. Tout le monde reconnaît qu’il y a des conditions climatologiques difficiles, mais tout ce qu’on entend, ce sont des excuses au lieu de voir des solutions concrètes […] Moi, je demande comment vous allez vous assurer de la sécurité publique», a-t-il dit à la mairesse de Montréal. 

«Au final, tout est mis en place depuis le début de l’hiver pour s’assurer que les routes sont déneigées […] Mais que voulez-vous, quand à un moment donné il y a de la pluie et un réchauffement important, ce n’est pas une excuse, c’est une réalité.» – Valérie Plante, mairesse de Montréal

Le maire d’arrondissement de Verdun et responsable des services aux citoyens au comité exécutif, Jean-François Parenteau, a quant à lui souligné que la Ville de Montréal a augmenté dans les dernières années la quantité d’abrasifs qu’elle étend sur les trottoirs de la métropole, ajoutant qu’«une dizaine de croque-glaces sont déjà sortis cette fin de semaine».

Il s’agissait d’ailleurs vendredi d’une première sortie cet hiver pour ces croque-glaces, dont la valeur à l’unité est d’environ 200 000$.

Chargement de la neige

Alors qu’une nouvelle chute de neige devrait commencer en matinée mardi, un chargement de la neige pourrait avoir lieu directement après la fin de celui en cours depuis lundi dernier, a par ailleurs indiqué la mairesse de Montréal lors d’un point de presse lundi à l’hôtel de ville.

«On se prépare pour du 15 à 20 centimètres de neige […] Le chargement était prévu pour se terminer mercredi, donc il y a bien des chances qu’on en finisse un [chargement] et qu’on en commence un autre directement après», a-t-elle déclaré, estimant les coûts de cette prochaine tempête de neige pour la Ville de Montréal à 20 millions de dollars.

Articles similaires