Actualités

Montréal veut déneiger l’entrée des logements des personnes à mobilité réduite

Montréal veut déneiger l’entrée des logements des personnes à mobilité réduite
Photo: Pablo OrtizArchives Métro

La Ville de Montréal mettra en place un programme dans l’ensemble des arrondissements de la métropole afin que l’entrée des logements où demeurent des personnes à mobilité réduite soit déneigée aux frais de la ville-centre.

Plusieurs arrondissements, dont ceux de Ville-Marie, du Plateau-Mont-Royal et de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, ont déjà réalisé dans les dernières années des partenariats avec des organismes communautaires afin de permettre à des personnes âgées ou à mobilité réduite de faire déneiger leur entrée privée gratuitement, sur demande.

La Ville compte désormais «bonifier» ce service en l’étendant à l’ensemble des 19 arrondissements de la métropole, a indiqué lundi, en conférence de presse à l’hôtel de ville, le responsable des services aux citoyens à la Ville de Montréal, Jean-François Parenteau.

Ce programme permettra ainsi d’offrir gratuitement «un déneigement des balcons, des escaliers ainsi que de toute la façade du chemin qui mène à la rue» pour des logements où habitent des personnes âgées ou à mobilité réduite, ce qui permettra de faciliter leurs déplacements, notamment en transport adapté, a expliqué l’élu.

La ville-centre consultera  prochainement les arrondissements afin de «cibler les besoins» et d’établir le budget, qui devra être alloué à ce programme, a détaillé M. Parenteau. Le montant alloué à celui-ci ne devrait pas dépasser «quelques centaines de milliers de dollars», a précisé l’élu.

Des contrats seront ensuite remis à des organismes et à des entreprises, qui seront chargés de déneiger l’entrée des personnes à mobilité réduite.

«On va bonifier le nombre de contrats [de déneigement] avec des services spécialisés pour les personnes à mobilité réduite.» -Jean-François Parenteau, responsable des services aux citoyens à la Ville de Montréal 

Actuellement, la politique de déneigement comprend une section sur l’accessibilité universelle, qui prévoit notamment le déneigement des débarcadères et des zones de stationnement, mais celle-ci met l’accent sur les grandes artères. «C’est dans les rues résidentielles où le bât blesse», a reconnu l’élu, qui estime que ce nouveau programme permettra de corriger le tir.

Une motion d’Ensemble Montréal, qui réclame l’inclusion d’une norme d’accessibilité universelle dans tous les contrats de déneigement, sera débattue mardi matin en séance du conseil municipal.

Commentaires 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Monique Hamelin

    Bravo pour la nouvelle mesure, mais les trottoirs sont tellement mal déneigés que la mesure ne permettra pas aux gens à mobilité réduite d’aller très loin, car c’est la croix et la bannière pour se déplacer sur les trottoirs même pour les plus jeunes. Ainsi, la dernière tempête, la neige a été ramassée, mais trottoirs et ruelles sont si mal déblayés que l’on doit marcher dans la rue pour plus de sécurité. Les parents qui poussent leurs enfants dans des poussettes en arrachent. Quant aux rares ruelles déblayées, le déneigement est tellement problématique que les autos restent prises dans des ornières de glace. Ici, la faute est aussi à ceux et celles qui font déneiger leur stationnement par des entreprises qui laissent la neige au milieu de la chaussée et la municipalité ne semble pas sévir.

  • Georgette Barcelo

    BONNE idée si elle se réalise ….moi même j’habite le rez de chaussée ,près du métro du collège,J,AI AUSSI UNE PANCARTE QUI INDIQUE DÉBARCADÈRE….je paie une personne pour déblayer devant chez moi ….le problême ..est que cette personne n’est pas trés sérieuse….imaginez qu’elle ne vient que lorsqu’il y a 4 cm (4) de neige…donc si je comprend bien ,avant le 4 cm je peu !…tomber!

  • Chantal Brousseau

    Quelle merveilleuse idée!! Nous sommes une coop d’habitation et avons plusieurs personnes qui utilisent le transport adapté. Ce serait vraiment une libération pour celles-ci!!

  • Cathie Racicot

    Très bonne idée! Ceci pourrait augmenter la qualité de vie et briser l’isolement des personnes à mobilité réduite. Vous pouvez partager votre idée avec la Ville de Gatineau?

    • lina lessard

      je suis a mobilite reduite avec un transport adapte cet hiver fut l,enfer pour aller ats de chimio la sortie est toujours eneiges je peine a me deplacer avec une cane cela me rendrais grandement la tache plus facile je demeure ds mercier hochelaga les habitations batir son quartier personne ne veut tre handicapee merci de passer mon commentaire a monsieur Jean Francois Parentau de la ville de Mobntreal merci