Actualités
17:31 23 avril 2019 | mise à jour le: 23 avril 2019 à 17:39 temps de lecture: 3 minutes

Accomplissement personnel pour la Lachinoise Cristine Toca

Accomplissement personnel pour la Lachinoise Cristine Toca
Photo: FacebookLa Lachinoise Cristine Toca considère avoir donné le meilleur d’elle-même lors de son passage à La Voix et appréhende la suite avec intérêt.

Après un parcours rempli de surprises à l’émission télévisée La Voix, la Lachinoise Cristine Toca a quitté l’aventure la tête haute lors des quarts de finale, dimanche.

Présentée en direct, l’étape des quarts de finale était une nouvelle expérience pour Cristine Toca. «C’était un peu plus stressant parce qu’on ne sait jamais si on va se tromper devant les caméras, explique-t-elle, à la blague. Mais ça s’est bien passé et c’était vraiment le fun. L’adrénaline m’a poussée à donner le meilleur de moi-même.»

Avec l’expertise de son coach Marc Dupré, la femme de 25 ans a exploré son côté soul et R&B en interprétant la chanson Necessary Evil, de Nikki Yanofsky. Malgré une solide performance de sa part, c’est son coéquipier Rick Pagano qui a été choisi conjointement par Dupré et le public afin de représenter son équipe lors de la demi-finale.

Même si le résultat de la soirée n’était pas en sa faveur, la Lachinoise y a vu un réel accomplissement. «J’ai eu la chance de travailler avec deux coachs merveilleux et j’ai rencontré plein de gens talentueux qui partagent la même passion que moi, indique-t-elle. Je me sens maintenant inspirée à explorer davantage mes options dans la musique.»

D’ailleurs, peu de temps après sa prestation, Marc Dupré a précisé que la jeune chanteuse avait été une belle découverte pour lui. «Tu fais ce que tu veux avec ta voix, a-t-il dit. Tu as un contrôle immense. Quand on te regarde faire sur scène, on a l’impression que c’est facile.»

Mission accomplie

En participant à l’émission, Cristine Toca souhaitait sortir de sa zone de confort. Le fait de se livrer au public chaque semaine aura finalement eu raison de sa timidité.

«Si tu m’avais demandé, il y a un an, de participer à une émission comme celle-ci, j’aurais probablement refusé, avoue-t-elle. À présent, je sens que j’ai gagné en confiance. Pas seulement à cause de la compétition, mais aussi parce que j’ai eu un bon coach qui m’a fait croire en moi.»

Des plans de chansons originales sont sur la table pour la chanteuse, qui pense commencer à y travailler d’ici l’année prochaine. Avec l’idée de devenir musicothérapeute, Mme Toca sait que d’une manière ou d’une autre, elle gardera la musique dans sa vie.

Articles similaires