Actualités

Trop tôt pour la question du Réseau express métropolitain à Dorval

Trop tôt pour la question du Réseau express métropolitain à Dorval
Photo: Messager Lachine & Dorval - Olivier CroteauTransports Canada évalue encore la possibilité de prolonger jusqu’aux gares de Dorval le Réseau express métropolitain, qui devrait entrer en service en 2023.

La demande de prolongement du Réseau express métropolitain (REM) du maire de Dorval, Edgar Rouleau, a été entendue par Transports Canada. Le ministère estime cependant qu’il est trop tôt pour s’avancer sur la faisabilité du projet et sur les coûts y étant associés.

«Si un fort intérêt est démontré de la part des intervenants impliqués, alors il sera nécessaire d’entreprendre des discussions additionnelles dans le but de bien cerner les aspects du projet», indique la relationniste de Transports Canada, Frédérica Dupuis.

Une étude avait été financée en janvier par le gouvernement fédéral dans le but d’évaluer les impacts et les avantages potentiels associés à cette extension. Le carrefour multimodal suggéré connecterait l’aéroport Trudeau, le futur REM, la gare VIA Rail de Dorval et ses autres systèmes de transits.

La situation trop «prématurée» empêche d’avoir l’heure juste et de prendre une décision pour l’instant, selon Mme Dupuis. Les résultats seront disponibles seulement plus tard cette année.

Rappelons que ce seraient plus de 200 000 usagers des transports collectifs, issus des arrondissements de Lachine, LaSalle, Saint-Laurent et de la Cité de Dorval, qui pourraient bénéficier d’une telle révision des plans initiaux.

«Ce qu’ils construiront restera là pendant des siècles, partage le maire Rouleau. Je reste optimiste. Il y a encore du temps pour faire les ajustements.»

700m additionnels

Si sa demande est acceptée, le projet évalué à 6,3 milliards de dollars, traversant l’île de Montréal sur 67 km, aurait 700 mètres additionnels à prévoir, ce qui représente un ajout de 1% de sa longueur actuelle.

Aéroports de Montréal (ADM) investira pour sa part 2,5 milliards dans l’aménagement souterrain de la station du REM, en plus de la reconstruction du stationnement étagé et du débarcadère, cet été.

À la fin des travaux, un espace de transit offrira aux usagers un accès simplifié vers l’aérogare, les stationnements, la nouvelle station du Réseau express métropolitain, le terminus d’autobus et les différents services de transport collectif d’ADM.