Actualités
15:17 26 juin 2019 | mise à jour le: 26 juin 2019 à 15:43 temps de lecture: 3 minutes

L’arrondissement de Lachine aura son tramway

L’arrondissement de Lachine aura son tramway
Photo: Messager Lachine & Dorval - ArchivesLa réallocation de l’enveloppe fédérale de 800 M$ allouée à la Société de transport de Montréal permettra la construction d’une ligne de tramway à Lachine.

Lachine sera relié au centre-ville grâce à la construction d’une ligne de tramway dans le secteur de Lachine-Est. Le projet prendra forme grâce au financement issu d’une entente entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.

«C’est un rêve devenu réalité, partage la mairesse de Lachine, Maja Vodanovic. Un tramway, c’est ce qui a de mieux pour bâtir des quartiers. C’est discret et accessible pour tous. Ce sera la première étape de notre éco-quartier, à Lachine-Est, pour un déplacement collectif et écologique.»

Le système de transport électrique représentera le «tronçon ouest» du projet hors terre de la «ligne rose» de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et permettra de connecter l’ouest de l’île au centre-ville. Les travaux devraient être effectués d’ici 2030, entre les rues Victoria et William-MacDonald. Le trajet longera la Promenade du Rail et traversera l’échangeur Saint-Pierre.

L’instauration d’une ligne de tramway plutôt qu’un train du Réseau express métropolitain (REM) est un soulagement pour Mme Vodanovic. «Le REM aurait fait une cicatrice dans le paysage, indique-t-elle. Nous n’aurons donc pas ne problèmes avec la construction de murs et de stationnements.»

Elle considère également qu’il s’agira de «l’épine dorsale» du nouveau développement résidentiel puisqu’il connectera avec le reste de la ville et s’harmonisera avec le grand projet de revitalisation de la rue Notre-Dame.

La construction du tramway, dont le montant exact reste à déterminer, sera sans danger d’expropriation pour les résidents, en raison de l’existence du site ciblé pour son instauration.

800 M$
L’entente de principe permettra de compléter le financement du Réseau structurant de transport en commun de la Ville de Québec, en échange de la réalisation de projets dans le réseau du métro de la métropole et de l’étude du «tronçon ouest de la ligne rose».

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé mercredi qu’elle accepte de léguer une somme de 800 M$ du fonds fédéral dédié aux projets de transport en commun qui revient à la Société de transport de Montréal (STM) afin de compléter le financement du projet de réseau structurant de Québec, qui comprend un tramway.

En échange de cette réallocation, le gouvernement Legault accepte de prévoir une somme équivalente sur une période de 10 ans pour contribuer au financement de quatre projets, dont la création d’une ligne de tramway entre le centre-ville et Lachine.

Québec ajoutera également au Plan québécois des infrastructures 2020-2030 l’aménagement de portes palières sur les quais des stations les plus achalandées de la ligne orange du métro et la création d’un nouveau centre d’attachement sur la ligne bleue du réseau montréalais.

Avec la collaboration de Zacharie Goudreault.

Articles similaires