Actualités

Ajustements au projet résidentiel Sélection à Dorval

Ajustements au projet résidentiel Sélection à Dorval
Photo: Messager Lachine & Dorval - ArchivesLes commentaires des Dorvalois lors de la consultation du 8 juillet ont permis d’apporter des modifications au projet résidentiel de 238 unités du Groupe Sélection, notamment concernant sa hauteur et le nombre de places de stationnements disponibles.

Des changements ont été apportés aux plans du projet de résidence pour retraités prévu sur le boulevard Montréal-Toronto, à Dorval. Les inquiétudes des voisins, principalement tournées vers la hauteur et la sécurité du développement, ont été prises en considération.

C’est lors d’une séance de portes ouvertes, le 12 août, que le Groupe Sélection a présenté les ajustements pour accommoder le voisinage du terrain, toujours en processus d’acquisition.

Le nombre d’étages du bâtiment initialement fixé à 14 a été réduit à 12. Ensuite, les études du promoteur ont démontré que cette nouvelle donnée n’aurait aucun impact indésiré sur le niveau d’ensoleillement. L’ombre se fera uniquement du côté de l’autoroute, n’incommodant aucune propriété.

La construction visant 238 unités comptera également plus d’espaces verts. «Pour nous, c’est très important d’avoir des coins extérieurs où les gens peuvent s’asseoir et prendre le temps de relaxer», indique la porte-parole Mylène Dupéré.

Du même coup, la sécurité piétonnière pourrait potentiellement être renforcée en aménageant des bandes de verdure entre les artères et les trottoirs, de sorte à éloigner les marcheurs des voitures.

L’emplacement, selon elle, demeure d’une importance capitale, en raison de sa proximité avec les voies routières, l’aéroport et les stations de transport en commun.

Stationnement

Afin de limiter les risques de voitures laissées dans les rues résidentielles, 46 nouvelles places ont été ajoutées aux deux niveaux de stationnements souterrains, qui en prévoyaient déjà 134. De plus, le promoteur a dénombré un maximum de 26 employés pouvant travailler en même temps lors des quarts de jour.

«Il y aura vraiment de la place pour tout le monde, assure Mme Dupéré. Les employés pourront aussi prendre le transport en commun pour se rendre au travail, dû à la proximité des nombreux services.»

Durant les plages horaires de soir et de nuit, on compterait respectivement 12 et 4 employés.

Prochaine étape

Le projet résidentiel que le maire Edgar Rouleau qualifie de «nécessaire pour Dorval» doit encore attendre le changement de zonage commercial actuel vers un zonage résidentiel de haute densité avant de voir le jour.

«Notre mandat est de nous assurer de bien consulter les citoyens et de répondre à toutes leurs interrogations, conclut Mme Dupéré. Maintenant, c’est à la ville de décider de la suite des choses.»

Il est prévu que le sujet soit abordé lors de la prochaine séance du conseil municipal, le lundi 16 septembre. Les résidents pourront s’exprimer librement sur les nouveaux changements.