Actualités

Sécuriser les zones scolaires, à Lachine

Sécuriser les zones scolaires, à Lachine
Photo: Messager Lachine & Dorval - OIivier CroteauL’aménagement d’une quinzaine de dos d’âne à Lachine, cet été, visait à améliorer la sécurité près des écoles primaires et secondaires de l’arrondissement.

Avec les écoliers qui circulent de nouveau dans les rues, l’heure est à la vigilance pour assurer la sécurité aux abords des établissements scolaires de l’arrondissement de Lachine.

Cet été, une quinzaine de dos d’âne ont été installés grâce à un investissement de 137 000$ qui visait notamment à sécuriser Très-Saint-Sacrement, Victor-Thérien, Paul-Jarry, ainsi que le Collège Saint-Louis, le Maple Grove Elementary School et le Collège Sainte-Anne.

«Nous avons pris des mesures à court et long terme, indique la mairesse de l’arrondissement, Maja Vodanovic. Pour d’autres écoles, nous planifions des aménagements plus élaborés afin de s’assurer que les enfants n’aient pas à traverser la rue pour se rendre à leur cour de récréation.»

Des discussions sont en cours pour de nouveaux projets. Les détails des solutions proposées restent toutefois inconnus. «Nous attendons le retour de la commission scolaire [Marguerite-Bourgoeys] pour la suite», explique Mme Vodanovic.

D’ici là, les élus rappellent aux automobilistes l’importance de respecter la limite de 30km/h et des surveiller l’arrière du véhicule lors de manœuvres à reculons. Le transport collectif ou la marche sont également conseillés afin de limiter la congestion automobile sur les rues.

Les établissements scolaires ont été priorisés lors de l’installation de dos d’âne, en raison de la présence des écoliers et des plus grands risques potentiels. Par ailleurs, la circulation constante des autobus et de véhicules d’urgence sur les artères principales ne permettait pas la mise en place de bombements transversaux. D’autres dos d’âne seront ajoutés à des endroits à déterminer.

À Montréal

Pour sa part, la ville-centre a mis en place, l’an dernier, un programme de sécurisation près des écoles basé sur les principes du plan d’action Vision Zéro, encourageant la population à se déplacer consciencieusement dans les rues.

De nombreux projets d’aménagements d’artères et du réseau cyclable ont été réalisés depuis 2018. Ceux-ci ont notamment permis d’augmenter le temps de traversée des piétons à plus de 350 intersections, d’ajouter des feux à 157 croisements et des signaux sonores à 19 points.

L’aménagement de 27,9 km de voies cyclables et l’ajout de feux cyclistes à plus de sept coins de rue ont également fait partie de l’objectif visant à éliminer les décès et les blessés graves sur le réseau tourier montréalais.