Actualités

Acte de bravoure récompensé à la polyvalente Saint-Henri à Montréal

Acte de bravoure récompensé à la polyvalente Saint-Henri à Montréal
Photo: Voix Pop–Annie BourqueL’enseignant Stéphane Bordeleau a utilisé pour la première fois le défibrillateur qui est situé non loin du gymnase de l’école secondaire Saint-Henri.

Trois enseignants ont reçu la médaille de l’Assemblée nationale pour avoir sauvé la vie de Stéphanie Goyette Rollin, une élève à l’école secondaire Saint-Henri qui a été victime d’un arrêt cardiaque, lors de son cours d’éducation physique, en janvier. https://journalmetro.com/local/sud-ouest/2212877/des-enseignants-sauvent-la-vie-dune-eleve/

La députée de Saint-Henri-Sainte-Anne, Dominique Anglade, a remis la distinction à Patrick Huot, Jean-François Gray et Stéphane Bordeleau lors d’une cérémonie à laquelle plusieurs élèves ont assisté, lundi.

«Vous avez su démontrer votre sang-froid grâce à votre intervention et en allant chercher les secours. Vous avez posé ce geste avec votre cœur, votre bonne foi et au meilleur de vos capacités», a fait valoir Mme Anglade.

L’enseignant Stéphane Bordeleau ne s’était jamais servi d’un défibrillateur. «J’ai suivi un cours de premiers soins il y a plusieurs années. L’appareil est très facile à utiliser», raconte-t-il.

L’enseignant Stéphane Bordeleau, Catherine Harel-Bourdon, présidente de la CSDM, le professeur d’éducation physique, Jean-François Gray, Mylène Caron et son amie Stéphanie Goyette Rollin. À l’arrière, le technicien en éducation spécialisée, Patrick Huot et la députée de Saint-Henri-Sainte-Anne, Dominique Anglade. Crédit: Voix-Pop-Annie Bourque

Son collègue Jean-François Gray et l’a aidé lors des manœuvres de réanimation pendant que Patrick Huot communiquait avec le 911.

«Le personnel médical a mentionné que votre intervention a fait la différence», a indiqué la présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel-Bourdon.

Elle précise que le défibrillateur est présentement installé dans l’ensemble des écoles secondaires de la CSDM. «Nous sommes en train de l’implanter dans les écoles primaires», confirme Mme Harel Bourdon.

Morte sept minutes

La maman de Stéphanie, présente à la cérémonie, avait les larmes aux yeux. «Ma fille a été morte durant sept minutes et ils l’ont réanimée», confie Suzanne Goyette.

La jeune fille, présentement en 5e secondaire, garde très peu de souvenirs de l’événement. Sa meilleure amie Mylène Caron s’en souvient parfaitement. «J’ai fait tout mon possible», dit-elle.

Stéphanie Goyette Rollin a eu la vie sauve grâce à la vigilance de son amie Mylène Caron. Crédit: Voix-Pop-Annie Bourque

L’adolescente a reçu un certificat de mérite pour avoir aidé à sauver la vie de la jeune fille.

L’équipe de l’émission 180 jours était présente lors de l’arrêt cardiaque de Stéphanie. Le premier épisode de la série porte justement sur cette intervention et sera diffusé jeudi soir à 19h30 sur les ondes de Télé-Québec.

Médaille de l’Assemblée nationale

La médaille de l’Assemblée nationale du Québec est remise par les députés en guise de reconnaissance à des personnes de leur choix. La médaille de bronze au fini antique laqué porte au revers l’effigie du premier président de la Chambre d’assemblée du Bas-Canada, Jean-Antoine Panet.