Actualités

Référendum pour le projet Marinier à Lachine

Référendum pour le projet Marinier à Lachine
Photo: Messager Lachine & Dorval - ArchivesUn registre d’approbation référendaire a été ouvert concernant l’ajout du quatrième étage du projet immobilier Le Marinier, sur Saint-Joseph, dont la hauteur inquiétait déjà les voisins en mars.

Près d’un an après avoir été présenté à la population de Lachine, le projet immobilier Le Marinier, prévu sur le boulevard Saint-Joseph en face de la Marina d’escale, ira en référendum.

La hauteur des deux bâtiments, dont les plans pourraient être révisés, est au cœur des nombreuses contestations depuis des mois. Plusieurs voisins craignent notamment de perdre leur vue actuelle sur le fleuve.

«Je ne comprends pas pourquoi le projet doit être si près de nous, a indiqué la Lachinoise Wendy Fisher, habitant derrière l’ancien restaurant Topaze. Je suis consciente qu’il y aura beaucoup d’arbres sur le terrain, mais au final, je me retrouverai à regarder une bâtisse.»

Le projet de quatre étages, dont la hauteur dépasserait l’immeuble voisin d’environ un demi-étage, a toutefois déjà subi plusieurs changements imposés par l’arrondissement. Selon les plan, la nouvelle construction a notamment été reculée afin de libérer la vue des voisins.

«Le projet initial présenté au conseil, il y a de cela trois ans, était complètement différent, révèle la mairesse d’arrondissement, Maja Vodanovic. Il prenait tout l’espace du terrain, jusqu’à la rue, et était plus volumineux. Les urbanistes ont travaillé fort pour créer le meilleur compromis pour tout le monde.»

Respectant le zonage actuel, le promoteur Développement Lachinerye, serait pourtant dans ses droits de construire son complexe d’une soixantaine d’unités de condos plus haut que les immeubles actuels.

Étage commercial

La présence de commerces au rez-de-chaussée faisait également partie des inquiétudes soulevées lors de la dernière séance du conseil. Plusieurs autres locaux vacants de l’arrondissement pourraient servir à cette fin, selon Judith Bergeron, l’une des voisines.

«Je me questionne sur la pertinence d’avoir un bâtiment […] à espace commercial étant donné que sur Saint-Joseph, il y a quand même des bâtiments qui sont [libres] depuis plus de dix ans, a-t-elle souligné. Il y a aussi une partie de la rue Notre-Dame dont les espaces commerciaux ne sont pas aménagés.»

L’entente avec le promoteur, qui ne souhaitait pas faire de commercial, était dans l’intérêt de l’arrondissement d’accroître le commerce de proximité et de redonner un brin de vie près du parc de la marina.

«On pensait que c’était une bonne idée, car on voulait garder la rue Saint-Joseph commerciale, précise Mme Vodanovic. D’où l’aspect du stationnement souterrain. Il y a aussi un corridor ouvert pour relier le projet à la rue Notre-Dame. On croyait avoir le meilleur des deux mondes, mais si les gens s’y opposent, ça n’aura pas lieu, c’est tout.»

Ouverture de registre

Après avoir recueilli plus de 74 signatures, excédant de loin les 12 nécessaires, un registre a été ouvert pour l’approbation référendaire concernant l’ajout du quatrième étage à la bâtisse. La date demeure inconnue pour l’instant. L’équipe de l’arrondissement est en attente de la documentation du Directeur général des élections du Québec.

Le nombre de signatures requises et la date formelle seront annoncés au cours des prochaines semaines au moyen d’avis publics. Les gens pourront ensuite se rendre à l’hôtel de ville pour signer le registre.