Soutenez

Vaccination obligatoire pour les employés d’Air Canada

Un avion d'Air Canada.
Un avion d'Air Canada. Photo: Éric Martel / Métro

Air Canada imposera la vaccination obligatoire à ses employés. La vaccination complète deviendra aussi un critère d’embauche pour les nouveaux employés.

Dès le 30 octobre prochain, tous les employés du transporteur aérien devront déclarer leur statut vaccinal. Les équipes d’Air Canada Rouge et de Vacances Air Canada sont également ciblées.

Précédemment, le gouvernement fédéral avait annoncé ses intentions d’instaurer la vaccination obligatoire pour les employés du domaine des transports sous juridiction fédérale.

Les employés récalcitrants «verront leur emploi être cessé» ou tomberont en congé sans rémunération.

«La politique de vaccination obligatoire ne prévoit pas l’offre de tests de dépistage comme mesure de remplacement, a précisé le transporteur par communiqué, mercredi. Air Canada s’acquittera de ses responsabilités d’accommoder les employés qui, pour des raisons valables, telles que des problèmes médicaux, ne peuvent être vaccinés.»

Certains employés dont la situation de santé ne permet pas la vaccination seront exemptés de cette mesure.

Télétravail recommandé

Les entreprises privées peuvent exiger le passeport vaccinal auprès de leurs employés, a confirmé mercredi le premier ministre François Legault en mêlée de presse. Le télétravail demeure toutefois recommandé.

«Mais ceux qui veulent revenir ou qui doivent revenir pour l’efficacité de leur organisation ou de leur entreprise, c’est à l’employeur de décider comment il fonctionne», a-t-il indiqué à son entrée au conseil des ministres.

Avec l’application Vaxicode Verif, disponible depuis aujourd’hui, il est possible de vérifier le statut vaccinal de quiquonque. Dans la fonction publique, le passeport vaccinal ne sera pas utilisé. Il a plutôt été confirmé que la plupart des fonctionnaires continueront le télétravail, minimalement jusqu’au mois d’octobre.

Retour au bureau attendu

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) accueille favorablement la possibilité offerte aux entreprises d’utiliser le passeport vaccinal. Plus tôt mercredi, son président Michel Leblanc avait décrié la recommandation de la Santé publique de prioriser le télétravail.

«Le milieu des affaires a besoin de pouvoir offrir aux employés un environnement de travail sécuritaire sur le plan sanitaire et le passeport vaccinal fait partie des outils pour y arriver, estime M. Leblanc.  Il est clair que le retour des travailleurs se fera de façon très progressive, dans le respect des règles sanitaires établies par le gouvernement du Québec.»

«Jusqu’à ce que la situation épidémiologique soit plus favorable», les entreprises devraient attendre avant d’entamer leur retour au bureau, considère la Santé publique. Lors des dernières vagues, les lieux de travail ont été une forte source de contamination, rappelle-t-on.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.