Actualités

Un écrasement d’avion à Montréal fait un mort et un blessé

Écrasement avion parc de Dieppe
Un avion s'est écrasé à Montréal, samedi soir. Photo: Sidney Dagenais/Collaboration

L’écrasement d’un avion de type Cessna 172 survenu au parc de Dieppe, près du pont de la Concorde, à Montréal vers 18h samedi soir a fait un mort et un blessé. Selon les informations recueillies par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), deux personnes prenaient place à bord de l’avion lors de l’écrasement. L’une d’entre elles a été transportée en centre hospitalier pour traiter des blessures «importantes». On ne craint toutefois pas pour sa vie.

Les policiers du SPVM ainsi que les pompiers du Service de sécurité incendies de Montréal (SIM) ont été appelés sur la scène de l’écrasement vers 18h.

Deux enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) étaient attendus sur les lieux pour prendre en charge l’enquête, samedi soir.

Selon le BST, l’appareil impliqué dans l’écrasement au parc de Dieppe était utilisé pour remorquer une bannière. Le Cessna 172 est un appareil de huit mètres de long pouvant transporter jusqu’à quatre personnes à la fois.

Peu avant 21h, samedi, la mairesse sortante de Montréal, Valérie Plante, a réagit sur son compte Twitter, indiquant suivre avec attention avec son équipe les développements à la suite de l’écrasement.

«Mes pensées vont à la famille du défunt», mentionne-t-elle.

Organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier, le BST a pour but de promouvoir la sécurité des transports. Le BST n’est pas par contre pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Plus de détails à venir.

Articles récents du même sujet