Actualités

Élections provinciales 2022 : Gaétan Barrette «tourne la page»

Gaétan Barrette
Gaétan Barrette Photo: Josie Desmarais/Métro

Après deux mandats en tant que député de la circonscription de La Pinière, le libéral Gaétan Barrette ne se représentera pas une troisième fois aux prochaines élections provinciales. Il a dit préférer «tourner la page» et laisser à son parti le temps nécessaire pour s’organiser lors du congrès des membres du Parti libéral du Québec (PLQ), qui a lieu fin novembre.

M. Barrette avait prévu faire cette annonce avant Noël et a choisi de la faire maintenant pour ne pas perturber le congrès du PLQ qui se déroulera le 26 novembre prochain. «Je souhaite ne pas être le point de débat dudit congrès», a t-il expliqué.

J’ai été souvent sur la sellette. […] Mais à un moment donné, il faut tourner la page. Il y a un moment pour le faire. […] Cette décision de partir, je l’ai prise le 7 avril 2014.

Gaétan Barrette, député de La Pinière

Gaétan Barrette affirme qu’il s’est présenté en politique pour deux mandats et pas plus. «Ceux qui m’ont côtoyé savent et je leur ai toujours dit que j’étais là essentiellement pour deux mandats. Ma réforme, c’était une question de deux mandats. J’en ai fait un au pouvoir et l’autre dans l’opposition.»

Élu député de la circonscription de La Pinière aux élections générales du 7 avril 2014, il s’est vu offert le poste de ministre de la Santé et des Services sociaux qu’il a tenu du 23 avril 2014 au 18 octobre 2018. M. Barrette est connu pour avoir mis en branle un projet de loi réformant le système de santé, notamment au niveau administratif.

Des tensions récentes chez les libéraux

La cheffe libérale, Dominique Anglade, avait rappelé à l’ordre M. Barrette et la députée de Maurice-Richard, Marie Montpetit, fin octobre. Les deux députés étaient en conflit interposés sur la toile. Mme Anglade a décidé de rétrograder les deux députés, les dépossédant de certains dossiers dont ils avaient la charge dans le cabinet fantôme libéral.

M. Barrette a perdu la responsabilité des dossiers liés au Conseil du trésor au profit de Carlos Leitao, ainsi que son mandat des Relations intergouvernementales canadiennes transféré entre les mains de David Birnbhaum. Mme Montpetit s’est vu retirer le titre de porte-parole en matière de Santé et des Services sociaux ainsi que de la Charte des régions. Début novembre, elle a été exclue du caucus libéral.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet