Actualités

Aucune nouvelle mesure sanitaire d’ici Noël, dit François Legault

souriant lors de l'annonce que le Québec passe en «zone verte».
François Legault Photo: Paul Chiasson/La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault n’envisage pas d’ajouter des mesures sanitaires d’ici Noël, malgré l’augmentation récente des infections et des hospitalisations.

«Pour l’instant, ça va très bien du côté des hospitalisations», a-t-il dit mercredi, lors d’une mêlée de presse. Le premier ministre garde donc le cap et envisage toujours un éventuel assouplissement concernant le nombre de personnes admises dans des résidences privées.

Il aimerait que ce nombre passe de 10 à 25. «On suit la situation de près de jour en jour. Soyez prudents pour qu’on se donne la chance d’avoir de moyens partys pendant le temps des fêtes», demande M. Legault.

Mercredi, 1196 nouveaux cas ont été recensés, en plus d’une augmentation de 12 hospitalisations, portant le total à 239. «Si ça reste dans ces niveaux-là, on va être capable d’avoir un beau Noël et un beau jour de l’An», promet M. Legault.

Plusieurs de ces nouveaux cas ont été décelés chez les 5 à 11 ans. La vaccination des enfants limitera donc la propagation du virus d’ici Noël, prédit M. Legault. Pour l’heure, 37% des membres de ce groupe d’âge ont été inoculés, ou sans dans l’attente de le faire.

Changement de ton

Le directeur national de Santé publique Horacio Arruda doit statuer sur les mesures qui seront en vigueur lors du temps des Fêtes lors de la semaine prochaine. Dans le contexte où les hospitalisations sont en hausse, il est impossible pour le gouvernement de se prononcer sur les mesures sanitaires qui seront en vigueur à ce moment.

Mercredi matin, en conférence de presse, le ministre de la Santé Christian Dubé s’est montré moins confiant que le premier ministre quant à la possibilité de voir les familles se rassembler en grand nombre à Noël. «Je suis tellement concentré sur l’actuel. C’est une croissance [de cas] importante, justifie M. Dubé. En plus, on n’en a pas fini avec la vaccination des enfants ni des plus âgés. Mon premier ministre m’a demandé de me concentrer sur la vaccination.»

Pour y arriver, les mesures sanitaires doivent être respectées. Le ministre de la Santé craint notamment les fameux partys de bureau, en soulignant qu’il est préférable d’éviter de les tenir dans les résidences privées. Il presse aussi Ottawa d’instaurer les tests de dépistage dans tous les hôpitaux du pays le plus rapidement possible.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet