Soutenez

Transport collectif: Plante appelle Québec à continuer d’investir

Valérie Plante
Valérie Plante Photo: Josie Desmarais / Métro

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a réagi aujourd’hui sur Twitter concernant la réduction du financement du transport collectif par le marché du carbone. Elle déplore cette décision du gouvernement concernant les transports, à l’heure où la réduction des GES est une priorité pour contrer le réchauffement climatique.

«Nous appelons le gouvernement à investir massivement dans le transport actif et collectif pour répondre à l’urgence climatique. Le transport constitue 40% de nos GES. Nous devons agir pour réduire nos émissions et accélérer la transition!», a écrit Valérie Plante sur Twitter.

Le gouvernement a publié mercredi dans la Gazette officielle un nouveau décret concernant le financement du transport en commun. Québec souhaite réduire considérablement la part minimale des revenus du marché du carbone réservée aux transports collectifs, de 66% à 25%, précise le décret.

Cette mesure du gouvernement «inquiète fortement» l’Alliance Transit, qui milite pour le financement des transports collectifs. L’organisme souligne d’ailleurs l’importance de trouver des alternatives pour financer le réseau, en citant une étude gouvernementale de novembre 2021.

«Les travaux du Chantier sur le financement de la mobilité ont permis de constater qu’il est impératif de trouver des solutions pérennes pour assurer le financement des réseaux de transport», indique la porte-parole de l’Alliance Transit, Sarah V. Doyon.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.