Actualités

Un véhicule suspect cause tout un émoi près de l’Assemblée nationale

Une Nissan Santra abandonnée sur la rue des Parlementaires a tenu les policiers en haleine mercredi midi.
Une Nissan Sentra abandonnée sur la rue des Parlementaires a tenu les policiers en haleine mercredi midi. Photo: Métro / Benjamin Aubert

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a procédé à une intervention à proximité de l’Assemblée nationale en raison de la présence d’un véhicule suspect, mercredi midi.

Les constables spéciaux de l’édifice gouvernemental ont contacté les policiers peu après 11h pour signaler la présence d’une voiture abandonnée sur la rue des Parlementaires.

Rapidement, le secteur a été bouclé par les policiers. Un maître-chien a également été mis à contribution. L’équipe d’intervention a finalement fouillé le véhicule avant de redonner accès au périmètre autour de 12h20.

Par voie de communiqué, les policiers ont indiqué que le propriétaire du véhicule stationné près de l’Assemblée nationale s’était manifesté au cours de l’intervention et «qu’aucune incidence criminelle n’était en cause dans cet évènement». Les policiers ont également rappelé «l’importance de suivre la réglementation en vigueur dans le secteur de l’Assemblée nationale en ce qui concerne le stationnement».

«C’est une personne qui avait une rencontre urgente et il s’est stationné dans un endroit où le stationnement était interdit», a précisé la porte-parole du SPVQ Marie-Pier Rivard lorsqu’invitée à préciser les circonstances de l’incident par Métro.

À noter qu’un conseil des ministres se déroulait au même moment dans l’enceinte du complexe de l’Assemblée nationale.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet