Actualités

La SQ enquête sur des allégations d’intoxications forcées en Gaspésie

Photo: Benjamin Aubert/Métro

La Sureté du Québec enquête sur des allégations en lien avec de «possibles intoxications» non consentantes liées à des piqures dans «le secteur de la MRC du Rocher-Percé».

La SQ tente présentement de valider des informations en ce qui a trait aux origines de ces intoxications.

La SQ confirme que «le piqure challenge est connu de [ses] services» et qu’elle est en train de vérifier si ce stratagème-là a été utilisé dans la MRC Rocher-Percer.» Impossible de confirmer si c’est bel et bien le cas pour l’instant.

Le piqure challenge est un stratagème consistant à piquer des victimes au GHB ou autres drogues aux effets similaires. Rapporté en Europe, il n’a pas été documenté officiellement au Québec.

La Sureté du Québec n’est pas en mesure de confirmer s’il y a eu des plaintes en lien avec des agressions sexuelles puisqu’elle ne médiatise pas les informations en lien avec ce type d’incident dans le but de «protéger les victimes».

Une source qui a demandé l’anonymat s’est entretenue avec Métro en lien avec des allégations en ce sens et liées à des injections non consentantes à la piqure.

«Si la sécurité de la population est en danger, vous aller en être informé […] mais là on n’en est pas la», affirme la Sureté du Québec. Elle confirme toutefois que des enquêtes sont en cours en lien avec des allégations d’agressions sexuelles dans la MRC du Rocher-Percé, ainsi que des allégations en lien avec de possibles intoxications non consentantes liées à des piqures. La SQ n’a ni infirmé ni confirmé que ces enquêtes étaient liées.

Si vous avez des informations, vous pouvez contacter notre journaliste par courriel: zarcand@metromedia.ca.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet