Soutenez

Duhaime promet un crédit d’impôt pour les sportifs

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, faisait lundi une annonce concernant les gym... dans un gym. Photo: Compte Twitter d'Éric Duhaime

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, a présenté une annonce qu’il qualifie de «costaude» lors d’un point de presse dans un gym de Québec lundi. Le parti conservateur du Québec (PCQ) promet un crédit d’impôt de 500$,«pour notamment les abonnements par exemple à un gym ou à une équipe sportive».

Selon lui, «il ne faut pas le voir comme une dépense, mais plutôt comme un investissement et même une économie pour le gouvernement». Sans que cela soit l’objectif principal, cette annonce, «sur l’aspect financier, aurait quand même quelque chose de bénéfique».

Pour le fonctionnement exact de cette mesure, le PCQ s’inspirerait d’une mesure mise en place par le Parti conservateur du Canada, alors que Stephen Harper était au pouvoir. Simplement, un reçu prouvant l’achat d’un abonnement au gym pourrait être joint au rapport d’impôt. Il assure que «des entraînements pourraient être éligibles, des inscriptions à des équipes sportives pourraient être éligibles».

Il affirme que ce crédit d’impôt ne «coûterait pas à l’État», qu’au contraire, «ça rapporterait à l’État» et qu’il s’agirait, au bout du compte, d’un investissement dans la santé des gens. Le PCQ n’effectuera pas d’estimation de combien «va rapporter» cette mesure et juge qu’on en verrait les effets dans cinq à dix ans.

Le cadre financier que présentera bientôt le PCQ ne détaillera pas les retombées de cette mesure puisqu’il ne s’attardera qu’au mandat commençant à la suite des élections du 3 octobre.

Un gouvernement conservateur veut envoyer tous les signaux possibles pour faire bouger le Québec.

Éric Duhaime, chef du Parti conservateur du Québec

Éric Duhaime a manifestement les sportifs dans sa ligne de mire: il s’associe avec des athlètes professionnels lors de points de presse et de vidéos publicitaires.

Lundi, il effectuait son annonce en compagnie des différents candidats se présentant dans la Capitale-Nationale ainsi qu’Éric Martel-Bahoeli, retraité de la boxe professionnelle. Il y a deux semaines, le chef du PCQ a présenté quelques mesures en lien avec la santé en compagnie du joueur de football canadien Arnaud Gascon-Nadon, qu’il a pris soin de rappeler lors de son point de presse à Québec, lundi.

Le PCQ souhaite entre autres offrir 30 minutes de plus par jour d’éducation physique pour «les enfants de la maternelle jusqu’à la fin du secondaire». Sous un gouvernement conservateur, les heures d’ouverture pour les infrastructures sportives seraient également allongées et les médecins pourraient donner des prescriptions à leurs patients recommandant un certain nombre d’heures d’activité physique.

En plus d’un «investissement massif dans les infrastructures sportives», il promettait d’enlever la TVQ sur toutes dépenses liées à l’activité physique.

Lors de la période de questions, il a assuré aux journalistes et à la population qu’il reconnaissait le résultat des dernières élections américaines et qu’il reconnaîtrait le résultat des élections provinciales.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.