Soutenez

Le PQ augmenterait de 11 G$ les investissements en région

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon. / Josie Desmarais/Métro Photo: Josie Desmarais

Le développement régional était à l’ordre du jour du Parti québécois (PQ), ce matin. S’il est élu lors des prochaines élections, Paul St-Pierre Plamondon s’engage à mettre sur pied un plan québécois des infrastructures (PQI) régional qui augmenterait de 11 G$ les sommes destinées aux infrastructures en dehors des grands centres.

Le budget de ce PQI sera bonifié de 1,1 G$ par année, soit d’environ 11 G$ au total, pour se chiffrer à 70 G$, selon le PQ. «Ces sommes, représentatives du poids démographique des régions, seront entièrement consacrées à combler le déficit en infrastructures dans les régions du Québec», a précisé le candidat péquiste lors d’un point de presse à Sainte-Anne-des-Monts, en Gaspésie.

Un ministère du Développement régional serait responsable de la gestion de ces sommes. Il aurait comme mandats principaux d’«harmoniser l’offre de services gouvernementaux sur le territoire, de cibler les besoins spécifiques, et de travailler de concert avec des instances décisionnelles en région».

Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, a également déclaré que, s’il était élu premier ministre, il serait lui-même directement responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.