Soutenez

Étudiants et aînés: transports gratuits, dit le PLQ

Dominique Anglade
Dominique Anglade. Photo: Graham Hughes/La Presse canadienne

Les étudiants et les personnes âgées de 65 ans et plus n’auraient plus à se soucier de recharger leur carte de transport en commun si le Parti libéral du Québec (PLQ) accédait au pouvoir le 3 octobre prochain. En effet, la cheffe du parti, Dominique Anglade, promet à ces deux groupes démographiques une gratuité totale des transports en commun, sur l’intégralité du territoire québécois.

La leader libérale en a fait l’annonce ce matin lors d’un point de presse, depuis la station Montmorency, qu’elle s’est efforcée de rejoindre par métro, comme pour illustrer ses propos.

Pendant la conférence de presse, Dominique Anglade était entourée du député de Laval-des-Rapides Saul Polo, de Anabela Monteiro de Vimont, de Sonia Baudelot de Fabre et de Sona Lakhoyan de Chomedey.

Double objectif

Avec cette nouvelle promesse, la cheffe des libéraux entend faire d’une pierre deux coups. Cette mesure, qui s’inscrit dans le cadre du Plan Portefeuille du PLQ, permettrait selon Dominique Anglade de remettre de l’argent dans les poches des Québécois aux revenus les plus modestes, tout en préservant l’environnement.

«Le Plan Portefeuille, que nous avons présenté dès le début de la campagne, c’est de permettre aux Québécois d’avoir de l’oxygène, d’avoir les moyens de joindre les deux bouts» a souhaité rappeler la cheffe des libéraux.

En instaurant la gratuité des transports en commun pour les plus jeunes et les plus âgés, le PLQ compte sur une diminution de l’utilisation des véhicules personnels de la part des Québécois, ce qui engendrerait une baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Les axes routiers de la province, modérément désengorgés par la mesure, permettraient aussi une circulation générale plus fluide, selon les libéraux.

«En plus de rendre l’utilisation plus accessible, la mesure sera un incitatif important pour un plus grand nombre de Québécois à utiliser le transport en commun, participant ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre produites par le secteur des transports au Québec. Cela contribuera aussi à réduire la congestion et rendra donc les déplacements plus faciles et rapides pour tous», a déclaré le PLQ.

Le transport en commun, c’est un outil essentiel dans notre lutte contre le changement climatique.

Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ)

Pas de surcoûts pour les transporteurs

L’application de cette gratuité sélective des transports en commun, annoncée par le camp de Dominique Anglade, n’occasionnerait aucun coût supplémentaire pour les sociétés de transport, selon le PLQ. C’est le gouvernement du Québec qui se chargerait de financer la mesure.

«La gratuité se fera à coûts nuls pour les sociétés de transport en commun puisqu’elles profiteront d’une pleine compensation financière de la part du gouvernement du Québec», précise le PLQ.

Sur le long terme, les libéraux voient même en cette mesure une source de gains potentiels pour les transporteurs. Ces derniers pourraient bénéficier de l’habitude solidement ancrée de recourir aux transports collectifs chez les étudiants, lorsqu’ils seront adultes et dans la vie active.

«Favoriser une plus grande utilisation du transport en commun est non seulement une mesure économique importante mais aussi un engagement majeur pour l’environnement», a résumé la cheffe du PLQ, Dominique Anglade.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.