Monde
22:16 17 août 2015 | mise à jour le: 17 août 2015 à 22:18 Temps de lecture: 2 minutes

L’armée américaine utilisera de plus en plus de drones

L’armée américaine utilisera de plus en plus de drones
Photo: Getty ImagesATLANTIC OCEAN - MAY 14: In this handout released by the U.S. Navy courtesy of Northrop Grumman, an X-47B Unmanned Combat Air System (UCAS) demonstrator launches from the aircraft carrier USS George H.W. Bush (CVN 77) May 14, 2013 in the Atlantic Ocean. George H.W. Bush is the first aircraft carrier to successfully catapult-launch an unmanned aircraft from its flight deck. The Navy plans to have unmanned aircraft on each of its carriers to be used for surveillance and be armed and used in combat roles. (Photo by Alan Radecki/U.S. Navy/Northrop Grumman via Getty Images)

Disant faire face à une escalade d’agressions de la part de la Russie et de la Chine, le Pentagone prévoit augmenter son usage de drones de 50% au cours des prochaines années. La Défense entend aussi mettre à profit l’armée [de terre] et les entrepreneurs civils afin d’opérer les engins.

Cette dernière décision est motivée par une demande des Forces de l’air, qui réclame de faire descendre son nombre de patrouilles aériennes de 65 à 60 par jour afin de réduire la pression sur ses unités. Toutefois, 60 patrouilles par jour est un chiffre loin des demandes des hauts dirigeants militaires. Les entrepreneurs civils opéreraient des drones de surveillance et non les appareils armés.

Si les drones ont été largement utilisés contre les terroristes et dans les zones de combat, des officiers ont déclaré que ces besoins pourraient changer dans les prochaines années.

La Russie a été identifiée par plusieurs leaders militaires comme la menace numéro un des États-Unis. Puis, la présence chinoise accrue dans la mer de Chine méridionale a décuplé les demandes de surveillance américaine dans le Pacifique. Un responsable de la Défense a déclaré sous le couvert de l’anonymat que ces deux situations ont pesé dans la balance, lorsqu’ils ont décidé d’utiliser des drones armés et non armés en Europe et dans le Pacifique.

Articles similaires