Montréal

La statue de John A. Macdonald vandalisée

La statue de John A. MacDonald vandalisée avec de la peinture rouge.
La statue de John A. MacDonald, premier homme à tenir le poste de premier ministre du Canada, est régulièrement vandalisée par un groupe d'activistes qui dénoncent son bilan de droits humains, notamment en ce qui concerne les peuples autochtones. Photo: Alexis Boulianne/Métro

La statue du premier premier ministre John A. Macdonald, située à la place du Canada, à Montréal, a été vandalisée dans la nuit de samedi à dimanche. Celle-ci a été recouverte de peinture rouge par des militants antiracistes, qui ont émis un communiqué de manière anonyme, en plus de mettre en ligne une vidéo de leur geste sur le web.

Cette statue est située au lieu d’arrivée de la manifestation contre le racisme qui se tient à Montréal, dimanche. «Les individus responsables de cette action ne sont pas affiliés avec la manifestation antiraciste [de dimanche], mais ont décidé de cibler la statue de John A. Macdonald comme clair symbole du colonialisme, du racisme, et de la suprématie blanche», est-il écrit dans le communiqué.

Les militants disent s’inspirer de la mouvance américaine, où de nombreuses statues qui honoraient des militaires de la guerre de sécession ont été déboulonnées. «John A. Macdonald était un suprémaciste blanc, défend le groupe. Il a contribué directement au génocide des peuples autochtones par la création du système brutal des écoles résidentielles.»

Rappelons que c’est le premier ministre canadien qui a ordonné la pendaison du fondateur du Manitoba et chef métis, Louis Riel.

Ce n’est pas la première fois qu’une statue de John A. Macdonald est vandalisée. Celle de Kingston est la cible de militants pratiquement chaque année, à l’anniversaire de naissance du politicien.

[vimeo 242431388 w=640 h=360]

Articles récents du même sujet