Montréal

REM: des conseillers municipaux muselés?

REM: des conseillers municipaux muselés?
Photo: Collaboration spéciale/CDPQ InfraRendus architecturaux de différentes stations et ouvrages d’art du Réseau express métropolitain (REM). (Groupe CNW/CDPQ Infra Inc.)

Il y aurait une consigne pour empêcher les conseillers municipaux de s’exprimer sur le Réseau express métropolitain (REM), rapporte l’ex-candidat à l’élection municipale et ancien directeur du comité exécutif, Jean Fortier.

Celui-ci a rédigé une lettre pour la remettre à la présidente du conseil municipal, Cathy Wong, lundi soir. Il l’adjoint d’enquêter sur cette possibilité. «On a demandé à des conseillers de se taire sur le sujet du REM», a-t-il avancé.

Quatre citoyens sont aussi venus poser la question lors de la séance du conseil municipal prétextant que «cela contrevient au droit des conseillers». Mme Wong n’a pas souhaité répondre aux citoyens qu’en tant que présidente, elle ne répond habituellement pas aux questions. Elle dit toutefois avoir pris acte de la lettre remise par écrit.

«C’est l’institution qui est en cause, a soutenu M. Fortier. C’est à Mme Wong de répondre.»

Le responsable du transport au comité exécutif, Eric Alan Caldwell, a répondu qu’«il n’y a pas eu de directives de ne pas parler du REM». «On peut parler librement», a-t-il ajouté.

La leader de l’opposition officielle, Karine Boivin Roy, a renchéri disant qu’il n’y avait pas non plus de directive chez Ensemble Montréal.

Le REM a d’ailleurs occupé une bonne partie de la période de questions du public au conseil municipal. À partir de la quatrième question, les élus de l’administration n’ont d’ailleurs pas répondu. Pour encourager la variété dans les sujets, le conseil municipal n’accepte pas de répondre trop de fois à la même question.

La mairesse Valérie Plante a invité une fois de plus la Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ) à faire preuve de transparence et à «donner le plus d’informations possibles».

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *