Montréal

Des contraventions pour ceux qui nourrissent des ratons

Des contraventions pour ceux qui nourrissent des ratons
Photo: Métro

Devant la persistance de certains visiteurs du mont Royal à nourrir les ratons laveurs, la Ville de Montréal a annoncé lundi que des constats d’infraction seront désormais remis aux délinquants.

Depuis 2010, la Ville a privilégié la sensibilisation. Des panneaux d’information ont été installés, des feuillets explicatifs ont été distribués et l’organisme Les Amis de la montagne, un partenaire de la Ville, a effectué 700 heures d’efforts de sensibilisation.

Malgré tout, certaines personnes continuent de nourrir les ratons laveurs. Celles qui se feront prendre sur le fait auront désormais droit à un constat pouvant aller jusqu’a 100$ pour une première infraction. Les constats seront remis par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

La Ville estime que la population de ratons laveurs dépasse les 100 au km2 dans le parc du mont Royal et surtout dans le secteur du belvédère Camillien-Houde.

Les ratons qui s’alimentent principalement aux mains des humains peuvent devenir agressifs si la nourriture vient à manquer, ce qui peut entraîner des problèmes de sécurité. Les ratons laveurs, comme tous les animaux sauvages, sont porteurs de maladies graves, voires mortelles.