Montréal
16:58 3 octobre 2018

Les citoyens montréalais consultés sur le futur quartier de Lachine-Est

Les citoyens montréalais consultés sur le futur quartier de Lachine-Est
Photo: (Photo: Gracieuseté - Parcs Canada)

La planification du secteur industriel de Lachine-Est sera réalisée avec les citoyens montréalais.

L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a été mandaté mercredi par le comité exécutif de la Ville de Montréal pour mener une consultation publique sur ce secteur de 50 hectares à l’abandon, qui sera revitalisé au cours des vingt prochaines années. Le rapport final devrait être remis à la Ville en courant de l’année prochaine.

Situé entre la 6e avenue, la rue Victoria, le canal de Lachine et le chemin de fer du Canadien Pacifique, ce site devrait accueillir des logements et des commerces. Reste à savoir comment la Ville planifiera ce nouveau projet, qui prendra racine sur des terrains contaminés par d’anciennes industries métallurgiques, notamment.

«C’est important pour notre administration de revaloriser ce secteur, d’y apporter une perspective de développement, de construire des quartiers qui vont permettre de retenir les familles à Montréal», a déclaré mercredi le responsable de l’urbanisme et de l’OCPM au comité exécutif de Montréal, Éric Alan Caldwell.

«Nos citoyens veulent que le nouveau Lachine-Est réponde à leurs aspirations pour un milieu de vie accueillant, inclusif, vert et prospère», a ajouté la mairesse de l’arrondissement, Maja Vodanovic.

L’organisme Imagine Lachine-Est réfléchit depuis trois ans sur l’avenir de ce secteur. Son président, Jean-François Lefebvre, aussi chargé de cours en étude urbaines à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), a salué la décision de la Ville d’impliquer les citoyens dans le processus de planification. Habituellement, les consultations publiques se déroulent après qu’un projet soit proposé, a-t-il souligné.

«Cette consultation publique va forcer les promoteurs à faire des compromis. Si on fait une consultation publique en amont, on encourage tout le monde à parler et à travailler ensemble», s’est-il réjoui.

Pour Lachine-Est, l’organisme espère promouvoir trois idées qui permettront de développer un quartier vert, écologique et inclusif: un réseau de transport collectif pour les futurs résidants, un système de géothermie pour le chauffage et la climatisation, de même qu’une une mixité sociale, impliquant des emplois et des logements abordables.

Pour M. Lefebvre, la consultation en amont, basé sur le modèle de co-construction, qui a déjà fait ses preuves en Europe, permettra de dépasser la gestion «ancienne» des nouveaux quartiers, construits par des promoteurs privés, qui n’impliquent pas la population.

«Il y a déjà une petite section en construction [le projet VillaNova], qui s’est faite avec des critères à l’ancienne. Il ajoute beaucoup de voitures qui vont congestionner des routes déjà pleines», a-t-il illustré.

Pour lui, cette consultation est une «occasion en or» pour repenser les enjeux de transports, de logements et de planification urbaine.

C’est sur les terrains de Lachine-Est qu’ont été construites, entre autres, les poutres d’acier du pont Jacques-Cartier et la croix du mont Royal par la Dominion Bridge Compagny. L’OCPM donnera sous peu plus de détails sur l’échéancier et les dates de la consultation.