Montréal

La mairesse Fumagalli aura un «accompagnateur»

La mairesse Fumagalli aura un «accompagnateur»
Photo by: Gracieuseté / Projet Montréal

La mairesse de Villeray–Saint-Michel–Parc Extension, Giuliana Fumagalli, sera accompagnée dans l’exercice de ses fonctions.

Il s’agit d’une recommandation formulée par le contrôleur général, Alain Bond, à la suite d’une enquête déclenchée après que des employés de l’arrondissement se soient plaints du «comportement inapproprié» de la mairesse, a annoncé vendredi, en fin de journée, la Ville de Montréal.

Mme Fumagalli a accepté d’être suivie par un «accompagnateur». Celui-ci fera informera le contrôleur général du climat de travail dans l’arrondissement.

Pas moins de 17 personnes ont été rencontrées au cours de l’enquête, dont la mairesse Fumagalli. «Toutes ces personnes ont collaboré de bonne foi à l’enquête», a indiqué la Ville vendredi.

Le rapport d’enquête du contrôleur général sera transmis au ministère des Affaires municipales et à la Commission municipale du Québec.

Giuliana Fumagalli a été élue à la mairie de Villeray–Saint-Michel–Parc Extension le 5 novembre 2017 sous la bannière de Projet Montréal. Au début du mois d’août, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a exclu Mme Fumagalli du caucus de sa formation politique après avoir reçu de nouvelles informations voulant qu’elle soit à l’origine de harcèlement psychologique. Elle a du même coup demandé au contrôleur général de mener une enquête.

Au cours du mois de mai qui a précédé, Mme Plante avait demandé à la mairesse d’arrondissement de travailler de la maison, le temps qu’une médiation soit effectuée entre cette dernière et les employés de l’arrondissement victime de harcèlement.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *