Montréal

Tourisme Montréal lance une offensive publicitaire pour rejoindre les Mexicains

Photo: YouTube

Tourisme Montréal a lancé lundi une nouvelle offensive publicitaire visant cette fois les Mexicains, que l’organisme veut voir venir en grand nombre «profiter de l’effervescence de l’ambiance unique de la métropole».

Dans deux vidéos rendues publiques en avant-midi, l’agence de tourisme montréalaise vante le caractère dynamique de la métropole et fait éloge de ses nombreux attraits, comme la Biosphère, le fleuve Saint-Laurent ou encore le Stade olympique. On y voit des commerces comme la Maison du Bagel et des événements hivernaux d’envergure, le tout dans un montage rapide et assez coloré. La grande roue de Montréal apparaît aussi à plusieurs reprises dans les vidéos.

Selon le groupe, la ville de Montréal connaît une croissance «soutenue» en provenance du marché mexicain depuis 2016, d’où l’importance de rejoindre de front cette clientèle touristique «devenue primordiale» pour lui.

En 2017, la métropole a reçu plus de 92 000 touristes mexicains, soit une hausse de 75% par rapport à l’année précédente, selon les chiffres de Tourisme Montréal. L’organisation estime que cette croissance se poursuivra en 2018 et s’établir à 20%. C’est donc dire qu’on s’attend à accueillir environ 109 200 touristes cette fois. Les prévisions de l’organisme ont été réalisées en collaboration avec le Conference Board of Canada.

On peut notamment expliquer cette augmentation des touristes en provenance du Mexique par le fait que, depuis la fin 2016, les citoyens mexicains n’ont plus besoin d’un visa pour visiter le Canada.

Pour le président et directeur général de l’agence de tourisme montréalaise, Yves Lalumière, les Mexicains «se sentent chez eux à Montréal».

«En tant que Latins du nord, nos deux peuples ont beaucoup de points en commun. L’espagnol étant la quatrième langue parlée, ils sont donc bienvenus chez nous.» –Yves Lalumière, dans une déclaration écrite dont Métro a obtenu copie.

À la tête de Tourisme Montréal depuis juin 2013, M. Lalumière ajoute que l’accès à ce marché «doit impérativement se faire avec la collaboration des transporteurs aériens».

«J’aimerais souligner l’implication d’Aeromexico qui dessert la destination avec 14 vols par semaine, soit deux vols par jour», a-t-il illustré en ce sens. Cet accès aurait, à ses dires, permis l’émergence de plusieurs initiatives communes entre les deux pays, tout au long de l’année.

Au début du mois de novembre, une délégation complète de Tourisme Montréal visitait le Mexique pour y présenter, notamment, «la richesse gastronomique de la métropole», en marge de l’événement Wine & Food Festival. Vendredi prochain, une soirée est aussi organisée avec le Cirque du Soleil dans la capitale mexicaine pour remercier l’engagement des partenaires locaux de Tourisme Montréal.

L’Office du tourisme de Mexico et l’agence de Montréal ont annoncé, il y a quelques mois, la signature d’une protocole de collaboration pour mettre en place une mission commerciale réunissant plusieurs intervenants du milieu des affaires montréalais à Mexico.

«Aux termes de ce protocole, les deux offices de tourisme ont convenu d’œuvrer en étroite collaboration pour augmenter l’affluence touristique dans les deux villes tout en favorisant les échanges entre leurs industries touristiques respectives», lit-on dans un communiqué publié lundi par Tourisme Montréal.

«Inspírese sin límites» (en français, «être inspiré sans limites») est une campagne issue de la plateforme de communication Never Grow Up, déployée par Tourisme Montréal en mai dernier. Celle-ci est active partout au Québec, en Ontario et dans plusieurs pays dans le monde, à l’heure actuelle.

Articles récents du même sujet