L’année 2019 s’annonce «dynamique» et «prospère» pour la métropole, a prédit jeudi l’organisme Tourisme Montréal, qui anticipe une hausse du nombre de touristes avoisinant 2,4%.

Dans ses prévisions pour l’année à venir, publiées jeudi matin, Tourisme Montréal estime que la croissance des dépenses touristiques sera de 5,6%, ce qui représente plus de 4,75G$ en retombées économiques et plus de 53 000 emplois créés grâce au secteur touristique.

Cette augmentation de l’achalandage est expliquée par l’ajout de liaisons aériennes directes, qui facilite l’accès à la métropole. De plus, Montréal jouit d’une meilleure visibilité sur la scène internationale.

«On fait de la promotion à l’étranger. Plus les gens voient [Montréal] comme une destination, plus ils y réfléchissent», a mentionné la gestionnaire des relations publiques corporatives chez Tourisme Montréal, Andrée-Anne Pelletier.

Cibler les clientèles
Pour Tourisme Montréal, bien cibler les clientèles et adapter la manière dont la ville est présentée est la meilleure façon d’augmenter l’affluence touristique. «On travaille beaucoup en structuration d’offre», a expliqué Mme Pelletier.

Selon elle, le tourisme de luxe sera aussi une tendance importante à Montréal, justement grâce à la rue Sainte-Catherine qui se renouvelle. «C’est un créneau en forte expansion, a-t-elle ajouté. On y remarque des opportunités et on ne se le cachera pas. Ça rapporte davantage de dépenses touristiques. C’est très intéressant pour notre économie.»

L’été étant une saison plutôt «garantie», Tourisme Montréal avoue miser sur le tourisme de proximité pour les mois d’hiver. «On fait des campagnes intra-Québec et même en Ontario, pour que les gens viennent passer quelques jours en janvier et février.»

Le tourisme d’affaires rapporte lui aussi d’importantes dépenses touristiques. De plus en plus choisie pour organiser des événements, Montréal sera l’hôte, en 2019, de divers congrès comme le World Summit AI Americas 2019 et le 27e congrès de la Société internationale pour la résonance magnétique en médecine.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!