Montréal

Le square Phillips sera plus vert et plus grand

Le square Phillips sera plus vert et plus grand
Photo by: Ville de Montréal

Le square Phillips retrouvera sa superficie initiale et comptera plus d’arbres dans deux ans.

Le réaménagement de ce lieu patrimonial, situé en plein cœur du centre-ville, permettra de faire passer de 8 à 34 le nombre d’arbres présents sur le square Phillips, dont la taille passera de 2300 à 3110 mètres carrés, ce qui représente un agrandissement de 35%. L’ajout de jets d’eau, de parterres de fleurs, de places assises en bois incrustées dans la structure en granit et d’un système d’éclairage variant d’été en hiver sont quelques-unes des facettes du réaménagement de cette place publique, qui commencera l’an prochain pour se terminer en  2021.

«Il y aura plus de dégagement et plus de places pour s’asseoir. C’est un lieu où les gens pourront aller pour se reposer», s’est réjoui mardi le directeur des politiques à Héritage Montréal, Dinu Bumbaru, en entrevue à Métro.

Le square Phillips, en plus d’être entouré de bâtiments patrimoniaux, dispose d’«un monument extraordinaire» réalisé en 1914 et représentant le souverain Édouard VII, a rappelé M. Bumbaru.

La Ville prévoit également qu’une surface d’eau entourera ce monument et que la nouvelle configuration du square Phillips rendra celui-ci plus visible pour les passants circulant sur la rue Sainte-Catherine.

Les kiosques de vente du square Phillips seront par ailleurs retirés afin de rendre le monument en son centre plus visible pour les personnes circulant sur cette artère commerciale.

La Ville a par ailleurs indiqué à Métro par courriel que le réaménagement de cette place publique comprendra l’ajout de supports pouvant accueillir une quinzaine de vélos.

[bignumber number= »50M$ »]Pas moins de 50M$ seront investis dans le réaménagement du square Phillips et de la place Frère-André et dans l’élargissement des trottoirs des rues adjacentes.[/bignumber]

Moins de stationnements
La place Frère-André, située à quelque 130 mètres du populaire Ssquare Phillips, verra quant à elle sa superficie passer de 415 à 815 mètres carrés alors que le nombre d’arbres y augmentera également.

Ces deux places publiques disposeront d’ailleurs d’une fontaine pour désaltérer les passants.

Afin de faciliter la circulation des piétons entre ses deux places publiques, les trottoirs des rues adjacentes seront agrandis considérablement, ce qui entraînera le retrait de 61 cases de stationnement.

«On ne manque pas de places de stationnement», a réagi mardi la mairesse de Montréal, Valérie Plante, qui a présenté ce projet de réaménagement en conférence de presse à la Maison Birks. Cette dernière a rappelé qu’il existe 11 000 places de stationnement hors rues disponibles dans le secteur ouest du centre-ville.

Un point de vue partagé par la directrice du Conseil régional de l’environnement (CRE) de Montréal, Coralie Deny. «Dans tout le pourtour de la rue Sainte-Catherine, il y a des stationnements souterrains qui sont sous-utilisés. Ce n’est pas le retrait de 60 places de stationnement qui va faire la différence», a-t-elle affirmé à Métro, ajoutant que l’élargissement des trottoirs pourrait permettre de contribuer à la vitalité économique des commerçants entourant ces deux places publiques en facilitant les déplacements des piétons.

Le réaménagement de ces places publiques s’inscrit dans le projet de réfection de la rue Sainte-Catherine Ouest sur une distance de 2,2 kilomètres, qui comprend notamment un élargissement des trottoirs et l’aménagement d’espaces verts.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *