Montréal
11:26 1 février 2019 | mise à jour le: 1 février 2019 à 11:26

Des idées réclamées pour donner une deuxième vie au Silo no 5

Des idées réclamées pour donner une deuxième vie au Silo no 5
Photo: Yves Provencher/Métro

Les idées pour revitaliser le Silo no 5 et la Pointe-du-Moulin sont désormais réclamées.

Un appel de proposition pour revaloriser le site du Vieux-Port de Montréal a été lancé vendredi par la Société immobilière du Canada.

C’est le comité aviseur du plan directeur du Vieux-Port de Montréal qui a suggéré de recueillir les idées de développement pour rendre ce site «emblématique» pour la métropole.

Construit au début du XXe siècle, Silo no 5 est fermé depuis 1994. Pendant plusieurs décennies, les grains y étaient pesés, triés et entreposés. Les trains entraient dans le silo, ce qui facilitait les manipulations. Depuis, il est à l’abandon.

Un nouveau comité d’évaluation, composé d’experts en urbanisme et en patrimoine, évaluera toutes les propositions au cours des sept prochains mois. Il sera notamment formé du vice-président de Tourisme Montréal, Pierre Bellerose, du directeur des politiques d’Héritage Montréal, Dinu Bimbaru, de la présidente-directrice générale du Port de Montréal, Sylvie Vachon, de la professeure d’urbanisme de l’Université de Montréal, Marie Lessard et de la membre fondatrice du Quartier des spectacles, Marie Lavigne.

Ceux qui soumettront des projets devront faire équipe avec un groupe d’architectes membres de l’Ordre des architectes du Québec.

La Ville de Montréal aura aussi son mot à dire sur les projets soumis puisqu’ils devront respecter sa réglementation.

La ministre du Tourisme, Mélanie Joly, qui était présente pour l’annonce, a dit souhaiter que le projet choisi soit «ambitieux et créatif». La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a de son côté souligné que le projet était «très attendu» par les Montréalais.

En 2011, la Société immobilière du Canada avait lancé un processus de consultation dans l’espoir de redonner vie au Silo no 5, à temps pour le 375e anniversaire de la Ville de Montréal. Des visites publiques du site avaient été organisées avec la collaboration d’Héritage Montréal et une étude technique avait aussi été commandée.

Au fil des ans, plusieurs projets ont été proposés. Il a notamment été suggéré d’aménager des condos dans le Silo no 5, de le convertir en musée, d’y entreposer des serveurs informatiques ou d’y installer les bureaux des Nations unies. Aucun de ces projets ne s’est concrétisé.

Articles similaires