Montréal

Déneigement: Montréal sert de «punching bag» au reste de la région, dit Valérie Plante

Déneigement: Montréal sert de «punching bag» au reste de la région, dit Valérie Plante
Photo: Pablo OrtizDéneigement

Alors qu’un cinquième chargement de la neige sera décrété jeudi soir, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, déplore que «les projecteurs» soient centrés sur la métropole alors que l’ensemble de la région éprouve des défis en matière de déneigement.

«Je ne vous cacherai pas que je trouve qu’on sert de punching bag pour l’entièreté des pratiques de déneigement. Ceci étant dit, des collègues dans d’autres villes [en périphérie de Montréal] me disaient que le nombre de messages à l’intention de leurs équipes est immense. C’est-à-dire qu’il y a une certaine grogne et insatisfaction qui est généralisée à la grandeur de la région métropolitaine», a fait valoir la mairesse, jeudi, en marge d’une conférence de presse à l’hôtel de ville.

Dans les dernières semaines, la Ville de Montréal a fait face à de nombreuses critiques de citoyens sur les réseaux sociaux concernant les trottoirs glacés et les rues résidentielles mal déneigées. La quantité de neige qui a été dégagée des 10 000 kilomètres de rues et de trottoirs de la métropole au cours de la dernière semaine a été si importante que la Ville a peiné «à trouver des camionneurs pour le transport de la neige», a d’ailleurs indiqué dimanche le responsable des services aux citoyens à l’hôtel de ville, Jean-François Parenteau, dans un billet publié sur sa page Facebook.

«Ce n’est pas pour minimiser notre situation, mais l’attention [médiatique] a été concentrée à Montréal alors que ce n’est pas simple non plus dans les autres municipalités de la région. -La mairesse de Montréal, Valérie Plante.

«Nos équipes sont à pied d’oeuvre et travaillent d’arrache-pied, mais on a une situation qui est la suivante: on a reçu le double de pluie à la même période par rapport aux années précédentes. Quant à la neige, on est déjà rendus à une quantité incroyable. C’est du jamais vu [à ce moment-ci de l’hiver]», a déclaré la mairesse jeudi en référence au quelque 12 millions de mètres cubes de neige qui sont déjà tombés sur la métropole depuis le début de l’hiver.

La mairesse de Montréal, qui a dit «comprendre la frustration de la population», a toutefois rappelé qu’environ 3 M$ supplémentaires ont été prévus dans le budget cet hiver pour le déneigement, soit environ 166 M$.

«Le budget pour la neige et l’entretien des routes a continué à augmenter, ce n’est pas comme si on avait fait des coupures», a-t-elle martelé, ajoutant qu’une autre opération de chargement de la neige sera décrétée jeudi soir en raison de la chute d’une dizaine de centimètres de neige sur la métropole la nuit dernière.

Une fois que le déneigement sera complété, une opération de déglaçage des trottoirs, qui pourrait mobiliser la vingtaine de croque-glaces dont dispose la Ville, aura lieu, a par ailleurs indiqué Mme Plante.

Le président du comité exécutif, Benoit Dorais, a déclaré hier que le budget dédié à l’enlèvement de la neige sera probablement de nouveau défoncé cet hiver.

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Michel

    C’est drôle pourtant, Pointe-Claire est sur l’ile et est défusionnée du dégat qu’est la Ville de Montréal et le déneigement est excellent ici.