Montréal

Les citoyens appelés à donner leur avis sur la refonte tarifaire du transport en commun

Les citoyens appelés à donner leur avis sur la refonte tarifaire du transport en commun
Photo: Josie DesmaraisLa station de métro Berri-Uqam sur la ligne orange en direction Montmorency, pendant l'heure de pointe de l'après-midi.

Alors que la tarification du transport en commun dans le Grand Montréal s’apprête à être révisée, l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) lance jeudi une nouvelle plateforme web pour permettre aux citoyens de se prononcer sur cet enjeu.

En prévision des consultations publiques qui seront déclenchées à ce sujet, l’organisme a créé la plateforme «Parlons Tarification», qui propose plusieurs questionnaires afin de permettre aux citoyens de donner leur avis sur ce dossier.

L’ARTM, qui est l’organisme responsable du financement et de l’organisation du transport en commun dans l’ensemble de la région métropolitaine, procédera dès l’an prochain à la mise en place progressive d’une nouvelle tarification du transport collectif, qui sera complétée en 2024.

La grille tarifaire du Grand Montréal est actuellement composée de quelque 700 titres provenant des différentes sociétés de transport de l’île de Montréal et de ses couronnes nord et sud.

Une situation qui a de quoi donner des maux de tête aux citoyens qui doivent emprunter quotidiennement régulièrement modes de transport en commun pour se rendre au travail.

Afin de simplifier cette tarification, l’organisme étudie actuellement le projet Céleste de la Société de transport de Montréal (STM), qui propose que l’ensemble des options de transport en commun de la région métropolitaine, de même que des services comme Bixi et Communauto, soient intégrés au sein d’une même application mobile.

La possibilité de pouvoir payer son titre de transport par carte de crédit en embarquant dans un autobus est également étudiée par l’ARTM, tout comme la tarification sociale, qui permettrait aux personnes à faible revenu de payer moins cher pour leurs titres de transport.