Lachine & Dorval

Alerte à la bombe non-fondée à Montréal-Trudeau

Alerte à la bombe non-fondée à Montréal-Trudeau
Photo: Archives

Les activités de l’aéroport Montréal-Trudeau ont été suspendues durant une quinzaine de minutes, vendredi soir, à la suite d’une alerte à la bombe.
Vers 19h30, un homme de 49 ans a forcé la barrière de sécurité du hangar de la compagnie Air Inuit du boulevard de la Côte-Vertu, près de la rue Percival-Reid, à Saint-Laurent, avec sa petite voiture noire plaquée du Massachusetts. Les employés ont immédiatement contacté le 911 et les autorités de l’aéroport.
Le forcené habillé en noir a déambulé, cellulaire et passeport en main, près de certains avions et sur les pistes de circulation durant quelques minutes criant « don’t get close, I have explosives (ne vous approchez pas, j’ai des explosifs)», selon des témoins.
L’individu a résisté à son arrestation, mais a finalement été rapidement maîtrisé par plusieurs agents. Il portait deux sacs qui ne contenaient aucune bombe. Il pourrait souffrir de problèmes de santé mentale et ne serait pas connu des policiers.
Un vaste périmètre de sécurité a été érigé pour permettre aux enquêteurs de faire la lumière sur cet incident. Les hangars ont été évacués par mesure préventive et une des pistes est même restée fermée toute la nuit.
Le groupe tactique d’intervention a fouillé le véhicule de l’individu sans y trouver de colis suspect.
Les activités se sont poursuivies normalement à l’aéroport Montréal-Trudeau. Seuls quelques retards ont été enregistrés pour certains vols.