Montréal

Piétons: des citoyens en colère menacent de bloquer une artère de la ville

Piétons: des citoyens en colère menacent de bloquer une artère de la ville
Photo: Getty Images/iStockphoto

Un groupe de citoyens du quartier Centre-Sud organise une action coup de poing ce vendredi. Le groupe a décidé d’occuper le carrefour des rues D’Iberville et Hochelaga de 15h30 à 18h. Regroupés au sein de Centre-Sud Debout, ils sont mécontents de la réponse de l’arrondissement au décès d’un cycliste.

L’action a pour but de dénoncer le «laxisme des autorités et leur bla-bla» habituel, explique le collectif dans un communiqué diffusé lundi. Leur mécontentement fait suite au décès de Roger-Michel Roulx, heurté par une voiture sur la rue Hochelaga, dans l’arrondissent de Ville Marie.

Dans son communiqué, le groupe estime que les rues D’Iberville et Frontenac sont utilisées comme des «bretelles d’autoroute» pour la rue Notre-Dame. Il souligne que les voitures et les camions «traversent à toute vitesse».

«Nous n’en pouvons plus de risquer chaque jour notre vie et notre santé dans notre milieu de vie. Notre quartier doit être sécurisé.» – Collectif Centre-Sud Debout

Le groupe ajoute que la SPVM leur a «assuré de sa collaboration pour la sécurité des adultes et enfants qui participeront à cette action».

La mairesse interpellée

Le groupe de vigilance citoyenne Centre-Sud Debout ajoute dans une affichette que la mairesse de la Ville, Valérie Plante, ainsi que la conseillère municipale Sophie Mauzerolle, ont également été conviées pour «entendre les citoyens et prendre la parole» sur le sujet.

La conjointe de monsieur Proulx, Nathalie Cronier, devrait être présente. Des prestations artistiques sont également prévues lors de cette action.

Le nombre de décès de piétons est en augmentation à Montréal. Depuis janvier seulement, neuf piétons ont déjà perdu la vie sur les routes de la métropole.

Le 26 août dernier encore, une piétonne perdait la vie après avoir été percutée par un autobus de la STM. L’accident avait eu lieu dans le nord de la métropole.

L’arrondissement Ville-Marie, comme d’autres arrondissements dirigés par Projet Montréal, mise sur l’installation de saillies de trottoirs. Une centaine d’entre elles ont d’ores et déjà été installées dans le quartier en question. L’objectif derrière ces installations est de «limiter la vitesse et accroître la sécurité».