Montréal
14:02 25 septembre 2019 | mise à jour le: 25 septembre 2019 à 14:08 temps de lecture: 3 minutes

Le militant écologiste David Suzuki reçu jeudi à l’hôtel de ville

Le militant écologiste David Suzuki reçu jeudi à l’hôtel de ville
Photo: La Presse canadienneLe militant écologiste David Suzuki, photographié en juin dernier à Ottawa.

Un jour avant de s’entretenir avec Greta Thunberg, la mairesse de Montréal Valérie Plante accueillera une autre figure importante du mouvement environnemental à l’hôtel de ville. Elle recevra jeudi le militant écologique de longue date, David Suzuki, à la veille de la Marche pour le climat.

«Contre vents et marées depuis plus de 40 ans, il nous parle des changements climatiques, a expliqué la mairesse mercredi. Il fait partie de ceux qui ont tenu le fort.»

«C’est un militant de la première heure […]. Je suis honorée de le recevoir.» -Valérie Plante, mairesse de Montréal, au sujet de David Suzuki

La chef de Projet Montréal soutient qu’il est extrêmement plaisant de «percevoir la lutte pour le climat dans une perspective intergénérationnelle». À l’occasion de sa venue, la Ville de Montréal demandera entre autres à M. Suzuki de signer le livre d’or.

David Suzuki a créé une fondation éponyme en 1990 pour sensibiliser les politiciens à l’égard de la nécessité de préserver l’environnement. Son siège social est situé à Vancouver, région natale du généticien canadien.

Une rencontre «privée» avec Greta Thunberg

Lundi, Valérie Plante annonçait également qu’elle recevra vendredi à l’hôtel de ville la jeune militante écologique suédoise Greta Thunberg.

Plusieurs médias ont demandé à s’entretenir avec la jeune femme de 16 ans. Mais l’administration Plante affirme s’être entendue avec son équipe pour «que cette rencontre soit privée».

«Greta est sur plusieurs tribunes et je pense qu’elle souhaite avoir une conversation en tête-à-tête, avec moi. Je serai heureuse d’échanger sur des enjeux de fond et l’entendre me parler avec passion.» -Valérie Plante, mairesse de Montréal

Aucune période de questions ne sera donc autorisée avec Greta Thunberg, mais une prise d’images aura lieu pendant la journée.

Mme Thunberg, dont le discours devant l’ONU a fait le tour du globe depuis lundi, participera par ailleurs à la manifestation pour le climat vendredi.

Plus tôt cette semaine, la mairesse Valérie Plante a promis de diminuer sa production de gaz à effet de serre (GES) de 55% d’ici 2030. Un plan certes audacieux mais bel et bien réaliste, croit-elle.

«Nous, les Villes, sommes dévoués, mais nous avons besoin de l’aide des gouvernements supérieurs, des États et du secteur privé. C’est absolument nécessaire», a-t-elle constaté.

L’administration Plante invite d’ailleurs les employés de la Ville à prendre congé le 27 septembre pour aller manifester.

Articles similaires