Montréal

Les professionnels de la Ville de Montréal ont une nouvelle convention collective

Les professionnels de la Ville de Montréal ont une nouvelle convention collective
Photo: Archives Métro

Plus de cinq ans après l’expiration de leur dernière convention collective, les membres du Syndicat des professionnelles et professionnels municipaux de Montréal (SPPMM) ont finalement un nouveau contrat. Ils ont accepté la dernière offre de la Ville.

Lors du vote, le 26 septembre dernier, 89% des 1000 syndiqués présents ont approuvé la nouvelle entente. Le Bureau de direction du SPPMM avait par ailleurs conseillé ses membres de voter en faveur de cette offre.

La convention collective des professionnels de la Ville de Montréal sera effective jusqu’au 31 décembre 2023.

La présidente du SPPMM, Mme Anne Dorais, se réjouit de la nouvelle convention. Elle ajoute que la Direction générale de la Ville a «rejoint les préoccupations prioritaires des professionnels en matière de relations de travail, de la reconnaissance du rôle du professionnel, de la conciliation travail et vie personnelle et du maintien du pouvoir d’achat des professionnels».

L’hiver dernier, les syndiqués avaient refusé à 97% une autre offre de la Ville.

Une entente réjouissante

Du côté de la Ville, la mairesse Valérie Plante a annoncé que «cette entente de principe s’inscrit en toute cohérence avec nos ambitions en matière de valorisation de nos effectifs qui, quotidiennement, mettent en œuvre leurs expertises au profit des citoyens et citoyennes».

«Cette nouvelle entente avec les professionnels généraux tient compte des besoins et des priorités des deux parties, tout en intégrant un cadre de travail qui favorise la conciliation vie personnelle et activités professionnelles.» – Benoit Dorais, président du comité exécutif.

Rappelons que la Ville de Montréal compte près de 2200 professionnels membres du SPPMM. Le syndicat représente tous les professionnels œuvrant à la Ville de Montréal. Seuls les ingénieurs, les architectes et les juristes ont leur propre syndicat. Les syndiqués travaillent dans des domaines variés tels que les sciences, le développement économique, social, culturel et sportif, les finances, ou encore les communications.

Le contenu de l’entente restera confidentiel jusqu’au 9 octobre prochain. Date à laquelle le comité exécutif de la Ville entérinera la nouvelle entente.