Montréal
12:01 14 janvier 2020 | mise à jour le: 14 janvier 2020 à 12:01 temps de lecture: 2 minutes

Tragédie aérienne: Trudeau à Montréal pour visiter les familles des victimes de l’écrasement

Tragédie aérienne: Trudeau à Montréal pour visiter les familles des victimes de l’écrasement
Photo: Dave Chan/AFPLe premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau fait un arrêt à Montréal aujourd’hui pour rencontrer les familles des victimes montréalaises de la tragédie aérienne en Iran. Plusieurs résidants de la métropole se trouvaient parmi les 57 victimes canadiennes de l’écrasement.

Le leader libéral continue ainsi sa tournée du Canada en mémoire des personnes qui ont perdu la vie la semaine dernière. Il s’était arrêté à Edmonton dimanche pour leur rendre hommage.

Jeudi dernier, une centaine de personnes avaient tenu une vigile pour commémorer les vies montréalaises perdues dans l’écrasement de l’aéronef commercial, provoqué par un tir de missile iranien.

Enquête à Téhéran

Les visites du premier ministre surviennent alors que le Canada continue ses efforts auprès de l’Iran dans le but d’occuper un rôle important dans l’enquête qui doit faire la lumière sur l’incident.

Deux enquêteurs mandatés par le Bureau de la sécurité des transports (BST) ont posé le pied à Téhéran lundi. Ils devraient avoir accès au site de la catastrophe, mais rien ne leur garantie un rôle proéminent.

Des employés du BST devraient aussi mettre la main sur une copie des boîtes noires de l’avion d’Ukraine International Airlines.

Pressions en Iran

Mise sous pression par d’importants mouvements de mécontentement populaires, Téhéran a confirmé avoir procédé à des arrestations mardi. Rien ne dit à combien de gens les autorités iraniennes ont passé les menottes.

Le président de la République islamique avait déjà promis à son homologue ukrainien qu’il «punirait les coupables».

Une semaine depuis

Un total de 176 personnes ont péri dans le vol PS752 d’Ukraine International Airlines, mercredi dernier.

Cet incident survenait dans la foulée d’une escalade des tensions entre l’Iran et les États-Unis au Moyen-Orient. Quelques jours plus tôt, un général iranien perdait la vie dans une attaque perpétrée par l’armée américaine.

Lundi, le premier ministre Trudeau a convenu dans une entrevue avec Global News que l’escalade entre les deux pays était l’une des raisons principale de l’écrasement.

Articles similaires