Montréal
11:12 27 janvier 2020

ONF: les nouveaux locataires connus en automne

ONF: les nouveaux locataires connus en automne
Photo: Nouvelles Saint-Laurent News – Laurent LavoieL’ONF a déménagé dans le Quartier des spectacles à l’automne 2019.

Les dossiers soumis au gouvernement fédéral pour l’obtention d’une place dans les anciens bâtiments de l’Office national du film (ONF), sur le chemin Côte-de-Liesse, sont en cours d’évaluation. Les projets retenus pourraient être connus à l’automne, a indiqué Ottawa.

Tel que rapporté par les Nouvelles Saint-Laurent News en mai 2019, la Ville de Montréal a des plans bien précis pour les bâtiments gérés par Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC). Elle a d’ailleurs soumis une proposition formelle.

La Ville espère y développer un Quartier intelligent du manufacturier innovant (QIMI), ou plus précisément un «Complexe d’innovation et de commercialisation (CIC)». Ce dernier serait axé sur la production manufacturière 4.0, qui consiste à mettre à profit la technologie pour que les différents secteurs aient une meilleure interconnexion et augmentent significativement la production.

L’élaboration de ce projet se réalise dans la foulée de la planification du secteur Hodge-Lebeau avec l’arrivée de la station A40 du Réseau express métropolitain (REM), l’une des cinq dans Saint-Laurent, d’ici les prochaines années.

«Une étude sur le potentiel économique et immobilier du secteur a été produite et une étude sur l’aménagement urbain et le potentiel de densification industrielle du secteur est en cours», indique la relationniste à la ville-centre, Fabienne Papin.

L’arrondissement Saint-Laurent, avec la Ville et Développement économique Saint-Laurent (DESTL), établira un plan directeur.

École

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) a réitéré son intérêt pour les locaux de SPAC, qu’elle a visités l’année dernière.

«Le projet n’est pas mort», a soutenu la porte-parole Chrystine Loriaux.

La CSMB fait face à une importante croissance du nombre d’élèves dans ses rangs.

Il est toutefois trop tôt pour dire quels espaces occuperait la CSMB.

Le Centre de la petite enfance Le jardin des rêves avait également voulu déménager dans les locaux. Or, pour que son expansion ait lieu, elle doit s’officialiser avant que les SPAC rende sa décision en vertu des attentes du gouvernement québécois, selon la direction du CPE.