Montréal
15:41 19 mars 2020 | mise à jour le: 19 mars 2020 à 16:33 temps de lecture: 3 minutes

Montréal reporte le versement des taxes municipales

Montréal reporte le versement des taxes municipales
Photo: Josie Desmarais/MétroValérie Plante, mairesse de Montréal

La Ville de Montréal reporte d’un mois la date d’échéance du dernier versement du compte de taxes municipales, initialement dû le 1er juin 2020, afin d’aider les entreprises secouées par la crise du coronavirus.

La date d’échéance sera donc différée au 2 juillet 2020, afin d’offrir un mois supplémentaire aux propriétaires et aux entreprises pour acquitter leur dernier paiement de 2020.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, en a fait l’annonce jeudi 19 mars, en conférence de presse.

Selon l’administration, cet «effort sans précédent» représente près de 2 G$ en liquidités dont Montréal se prive, soit un tiers de son budget annuel.

«C’est considérable, mais on veut contribuer à la santé économique de tout un chacun», a souligné Mme Plante.

Délais de six mois pour les prêts chez PME MTL

L’organisme PME MTL offrira un moratoire de six mois sur le remboursement du capital et des intérêts à toutes les entreprises privées et d’économie sociale qui détiennent des prêts auprès de lui.

Ce sont près de 700 petites et moyennes entreprises de la métropole qui devraient être soutenues en libérant à court terme 6 M$ en liquidité pour celles-ci.

De plus, la Ville de Montréal s’engage à assumer à ses frais les intérêts pendant cette période, soit 1,3 M$.

«Ainsi, les entreprises n’auront pas à rembourser rapidement des sommes importantes et cela va contribuer à réduire leur fardeau fiscal, lié à leur emprunt», Valérie Plante, mairesse de Montréal.

D’autre part, la Ville injecte 5 M$ dans le cadre d’une aide additionnelle d’urgence pour les industries ciblées, comme celles des industries créatives et culturelles, du commerce de proximité et du tourisme.

Enfin, afin d’aider les organismes montréalais de soutien au développement économique dont le mandat est d’accompagner les entreprises, la Ville alloue 500 000 $ pour développer des projets innovants dans le contexte de la COVID-19.

Une pareille somme sera accordée pour le soutien du commerce de proximité, notamment par le biais du commerce électronique.

Un soupir de soulagement

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) salue les efforts déployés par la mairesse, pour soutenir les PME montréalaises.

« Certaines PME montréalaises contraintes de fermer boutique ou de réduire leurs activités poussent sans doute un soupir de soulagement à l’annonce du report du paiement des taxes municipales. Cette initiative ainsi que les autres mesures annoncées par la mairesse constituent un premier pas nécessaire pour soutenir les commerces qui sont pris dans un ouragan, » a indiqué Gopinath Jeyabalaratnam, analyste principal des politiques chez la FCEI.

Articles similaires