Mercier & Anjou
18:08 31 mars 2020 | mise à jour le: 1 avril 2020 à 11:17 temps de lecture: 4 minutes

À quoi s’attendre lorsque l’on est atteint du coronavirus 

À quoi s’attendre lorsque l’on est atteint du coronavirus 
Photo: 123RFUne illustration d'un type de coronavirus. La COVID-19 en est l'un des types.

À Montréal, les cas de coronavirus se comptent maintenant par milliers. Une fois atteinte de cette nouvelle maladie, à quoi la personne infectée doit-elle s’attendre? Comme de nombreuses informations parfois contradictoires circulent sur le web, Métro Média s’est entretenu avec le chef de service des soins intensifs à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont afin de démystifier la COVID-19.

Symptômes : à quoi s’attendre

Pour la plupart des personnes infectées, les symptômes se résument à de la toux, de la fièvre, une grande fatigue, ainsi que par une sensation d’essoufflement. Certains peuvent développer une perte de l’odorat, de la diarrhée ou une difficulté à respirer.

« Ça ressemble à une influenza. C’est un virus respiratoire, mais il n’a pas des symptômes exceptionnels ; il peut passer inaperçu, résume le Dr Francois Marquis, chef de service des soins intensifs à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Les personnes n’auront pas tous les symptômes avec la même intensité, la majorité va l’avoir extrêmement léger. »

Comme pour une grippe, certains peuvent en ressentir davantage les effets que d’autres. Les cas plus graves peuvent développer une insuffisance respiratoire.

« Ça se manifeste par de la désaturation en oxygène : le poumon n’est pas en mesure d’extraire l’oxygène de l’air pour l’apporter dans le sang », vulgarise le Dr Marquis.

C’est d’ailleurs ce point qui à l’hôpital détermine si un patient est renvoyé chez lui ou gardé en observation.

Se faire tester ?

« Honnêtement, d’un point de vue de traitement médical, ce n’est pas important de savoir si c’est la COVID, une influenza ou un autre virus : ça va se guérir tout seul dans la majorité des cas, souligne le Dr Marquis. C’est utile pour des raisons de santé publique, pour renforcer le message que le virus est dans la population, et en connaître les proportions ».

Il ajoute que dans le contexte actuel, en cas de symptômes, il faut présumer être atteint de coronavirus et s’isoler.

Une fois complètement rétabli, l’isolement reste nécessaire pour une période supplémentaire de 14 jours, alors que le virus pourrait être encore contagieux au cours de cette période.

J’ai des symptômes. Que faire ?

Pour les personnes atteintes du nouveau coronavirus, le meilleur remède reste encore le repos et la patience.

« S’hydrater, manger, prendre du repos, énumère le Dr Marquis. Il n’y a pas grand-chose d’autre à faire. La plupart vont passer au travers sans difficulté en quelques jours. »

Quelques informations circulaient selon lesquels les ibuprofènes pourraient aggraver les symptômes. Cependant, aucune donnée scientifique actuelle ne permet de le prouver. Il n’existe non plus aucun médicament testé contre le virus.

« On a tellement de cas de COVID-19, que si un médicament est efficace, on va le constater rapidement », souligne le docteur.

Je vais à l’hôpital ou je reste à la maison ?

« Le drapeau rouge, c’est quand le patient n’est plus capable de s’hydrater, qu’il se sent très faible et qu’il a de la difficulté à respirer », résume le Dr Marquis.

Il est mieux, selon lui, de rester à la maison tant et aussi longtemps qu’on s’en sent capable, tout comme ça aurait été le cas avant la période de crise.

« Le fait d’arriver précocement à l’hôpital ne va pas améliorer les chances de survie ou améliorer la rapidité de guérison. La seule chose que je peux faire de plus est de donner de l’oxygène et hydrater par intraveineuse. »

Il est d’ailleurs probable qu’une personne atteinte du coronavirus, mais qui ne présente que de légers symptômes, soit renvoyée chez elle.


Les personnes les plus à risque de complications :

  • les personnes ayant un système immunitaire affaibli;
  • celles atteintes de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, pulmonaires et rénales;
  • les personnes âgées de 70 ans et plus.

Articles similaires