Montréal
16:55 1 avril 2020 | mise à jour le: 1 avril 2020 à 17:51

La transmission communautaire dans «presque tous» les quartiers de Montréal

La transmission communautaire dans «presque tous» les quartiers de Montréal
Photo: Josie Desmarais/MétroLa directrice régionale de la santé publique de Montréal, Mylène Drouin (à droite), en compagnie de la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Pour la Directrice régionale de la santé publique de Montréal, il n’y a plus de doute: la transmission communautaire est présente «dans presque l’ensemble» des secteurs de Montréal. Il n’est toutefois pas question de confiner des quartiers spécifiques.

C’est ce qu’a confirmé la Dre Mylène Drouin lors d’un point de presse de la DRSP, mercredi après-midi. Aux dernières nouvelles, 11 arrondissements et villes liées de Montréal comptaient au moins 50 cas confirmés de la COVID-19.

«En ce qui concerne la distribution géographique, pour presque l’ensemble des arrondissements, nous sommes en transmission communautaire», a indiqué Dre Drouin.

Pour l’instant, celle-ci refuse de fermer un arrondissement de la métropole. «Ce n’est pas justifié. Les barrières mises dans les régions éloignées sont indiquées lorsqu’on a un territoire sans transmission communautaire qu’on veut protéger d’un autre», a-t-elle affirmé.

Québec a imposé mercredi matin de nouveaux cordons de sécurité dans quatre régions de la province. La Sûreté du Québec y assurera des contrôles réguliers pour éviter les déplacement non essentiels.

Ces limites d’accès s’ajoutent à plusieurs autres dressées samedi par le gouvernement provincial.

«Les mesures qu’on déploie, on les déploie à l’ensemble de l’Île.» – Mylène Drouin, directrice régionale de la santé publique

Fermer des rues?

Si l’isolement de certains quartiers demeure hors de question, la DRSP souhaite aussi éviter le plus possible la fermeture des parcs et des axes routiers.

«On pourrait réfléchir à rendre certaines artères commerciales piétonnes», a toutefois évoqué la Dre Drouin.

Plus tôt mercredi, la mairesse Valérie Plante avait exhorté les Montréalais d’éviter les rassemblements dans les espaces verts, sous peine de potentiellement les fermer.

Limites aux trajets

La DRSP continue tout de même de décourager les déplacements entre quartiers. «Déjà depuis la fin de semaine, j’ai émis plus d’une dizaine d’ordonnances individuelles pour des personnes plus récalcitrantes», a laissé tomber Mylène Drouin.

Elle demande aussi aux Montréalais sans symptômes de faire l’épicerie une fois par semaine, au maximum.

Nouvelle mesure: la santé publique s’attaque aux grands immeubles à logements.

«Nous allons entamer des démarches dans ces multiplex pour assurer que l’accès sécurisé soit rehaussé. Pour éviter que des visiteurs qui ne devraient pas être là entrent dans le bâtiment», a-t-elle avancé.

Articles similaires