Montréal
14:59 14 avril 2020 | mise à jour le: 17 avril 2020 à 08:19 temps de lecture: 2 minutes

Le Bar Chez Roger met la clef sous la porte

Le Bar Chez Roger met la clef sous la porte
Photo: Collaboration spéciale / Sabrina BissonLe Bar Chez Roger.

Le bar Chez Roger n’est plus. Le célèbre établissement ferme ses portes de façon définitive en pleine crise du coronavirus.

C’est son propriétaire, Normand Guérin, qui en a fait l’annonce mardi 14 avril, dans une publication sur Facebook.

«En raison de circonstances hors de mon contrôle, je dois malheureusement aujourd’hui fermer les portes pour de bon», peut-on lire dans un long texte faisant état de la situation.

Celui qui est à la tête depuis près de 20 ans du bar situé au 2300, rue Beaubien, indique que «le refus obstiné des propriétaires de renouveler le bail» dans des conditions acceptables pour ce type de commerce et «la crise que nous vivons tous présentement» l’empêchaient «de poursuivre l’aventure».

Cette aventure avait été récemment partagée par les auditeurs de l’émission La soirée est (encore) jeune de Radio-Canada, enregistrée hebdomadairement sur les lieux.

Olivier Niquet, chroniqueur pour ce programme s’est dit attristé par la nouvelle.

«C’était notre deuxième maison à La soirée est encore jeune. C’était une institution dans le quartier qui avait aussi fait les beaux jours de Christiane Charrette et nous étions honorés de lui avoir succédé. C’est d’autant plus triste que nous n’avons pas pu faire les adieux qu’ils méritent aux employés et rendre hommage au lieu, puisque la COVID-19 ne nous a pas de donnée de préavis. On leur souhaite le meilleur pour la suite», a affirmé l’animateur radio.

Le propriétaire a d’ailleurs pris le temps de remercier la centaine d’employés qui chacun à leur manière ont «marqué la vie Chez Roger».

Taverne de quartier fondée en 1940, le bar a été revampé au début des années 2000 par M. Guérin après qu’il en eut fait l’acquisition.

Le nom du bar est un clin d’œil à l’époque des débits d’alcool réservés aux hommes. Depuis les vingt dernières années, l’établissement proposait plutôt une atmosphère détendue de bar de quartier.

Pour sa part, l’établissement voisin, Le Bistro Chez Roger, souhaite encore rouvrir ses portes lorsque la fermeture obligatoire des salles de restauration sera levée.

Articles similaires