Montréal
10:56 6 juin 2020 | mise à jour le: 6 juin 2020 à 11:01

Manifestation contre le racisme: le directeur du SPVM n’est plus invité

Manifestation contre le racisme: le directeur du SPVM n’est plus invité
Photo: Henri Ouellette-Vézina/MétroLe directeur du SPVM, Sylvain Caron.

La ligue des noirs nouvelle génération, organisatrice du rassemblement contre le racisme prévu ce dimanche, a annulé l’invitation lancée au directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Sylvain Caron, le directeur du SPVM ne sera donc pas présent au rassemblement de dimanche. C’est par une publication sur la page Facebook de l’organisme qu’Anastasia Marcelin a annoncé cette annulation tout en s’excusant auprès des membres du groupe de cette initiative :

«J’ai passé la nuit à consulter les victimes, des jeunes autour de moi et ils ont été ma priorité comme cela l’a toujours été ! Je vous ai juré fidélité et cela sera toujours mon cas, je vais faire des erreurs, mais je vais toujours apprendre de vous. Ce(sic) démarche n’a pas été de vous faire mal, mais d’essayer une nouvelle approche depuis 1983 la communauté noire a tout essayé sans succès. Si moi ou mon équipe a(sic) fait quoi que ce soit cette semaine et que vous vous êtes senti blessé, on s’en excuse sincèrement.»

Cette publication est illustrée par une capture d’écran du message envoyé ce matin au SPVM où Anastasia Marcelin déclare : «Les citoyens sont terrifié(sic) à l’idée qu’il soit la. Voilà la conséquence quand on perd confiance dans une institution qui devrait être là pour nous sécurisé(sic) qui a choisi de brutaliser».

Le SPVM a accusé réception de cette annulation en partageant lui aussi la capture d’écran du message et en déclarant dans une publication Facebook : «Le SPVM respecte la décision des organisateurs et celle-ci ne change en rien nos engagements dans la mise en œuvre des mesures entourant la révision des pratiques du Service en matière d’interpellation.»

Sylvain Caron a annoncé hier la présentation le 8 juillet prochain de la toute première politique sur les interpellations policières, plus de huit mois après la publication d’un rapport démontrant des «biais systémiques» à l’interne.

Le SPVM annonce toutefois qu’elle sera présente au rassemblement prévu dimanche afin d’assurer la sécurité des manifestants.

Le départ de la «Manifestation contre la brutalité policière et le racisme» est fixé à 11h00 à la Place Emilie-Gamelin ce dimanche 7 juin.

Articles similaires