Montréal
12:48 2 septembre 2020 | mise à jour le: 2 septembre 2020 à 16:20 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: le Protecteur du citoyen lance un appel à témoignages

COVID-19: le Protecteur du citoyen lance un appel à témoignages
Photo: Archives/MétroL’appel à témoignages est disponible sur le site du Protecteur du citoyen dès maintenant et le restera pour au moins un mois.

Le Protecteur du citoyen lance un appel à témoignages dans le cadre de son enquête sur la gestion gouvernementale de la crise de la COVID-19 dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du Québec.

Les témoignages serviront à alimenter l’enquête d’un maximum d’informations dans le but de faire des constats réalistes, résume la responsable des relations avec les médias, Carole-Anne Huot.

Toute personne ayant été directement touchée par la situation dans les CHSLD, entre mars et juin 2020, est appelée à témoigner.

Les personnes hébergées, les proches aidants, ainsi que les membres du personnel ou les bénévoles œuvrant dans un CHSLD peuvent remplir un questionnaire en ligne de manière confidentielle.

Objectif de l’enquête

En mai dernier, la Protectrice du citoyen, Marie Rinfret, avait annoncé publiquement qu’elle mènerait une enquête «impartiale et indépendante» afin de jeter un éclairage sur les interventions du ministère de la Santé et des Services sociaux et de certains établissements du réseau public de la santé.

L’objectif est de comprendre la réponse du gouvernement et du réseau de la santé à la crise sanitaire dans les milieux de vie collectifs pour aînés.

«Dans le cas présent, ce serait d’éviter qu’il y ait des drames qui se répètent, explique Carole-Anne Huot. On parle de décès qui auraient pu être évités, des gens qui ont été laissés sans soins, un manque de personnel…»

Rappelons qu’à Montréal, plus de 3000 décès ont été enregistrés en milieux fermés depuis le début de la pandémie. Cela représente 87% du total des décès dans la métropole.

L’enquête devrait être complétée à d’ici l’automne 2021. Toutefois, dans une optique de passer rapidement à l’action, la Protectrice du citoyen devrait rendre public un rapport d’étape à la fin de l’automne 2020.

La situation actuelle dans les CHSLD est maîtrisée, mais la menace d’une deuxième vague plane toujours sur le Québec.

Selon les plus récentes données du ministère de la Santé du Québec qui font état de la situation en date du 1er septembre, 19 CHSLD sont considérés «sous surveillance». Chacun d’eux compte moins de 15 % des résidents infectés.

Articles similaires