Montréal
14:18 7 octobre 2020 | mise à jour le: 7 octobre 2020 à 16:06 temps de lecture: 4 minutes

Montréal: les cas de COVID-19 chez les aînés ont doublé en quelques semaines

Montréal: les cas de COVID-19 chez les aînés ont doublé en quelques semaines
Photo: Josie Desmarais | MétroLa directrice régionale de Santé publique de Montréal, Mylène Drouin.

Les cas de COVID-19 chez les aînés de plus de 65 ans a doublé en quelques semaines à Montréal. C’est ce qu’a annoncé mercredi la directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin.

Dre Drouin est accompagnée par Mme Sonia Bélanger, présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, ainsi que de Mme Valérie Plante, mairesse de Montréal.

Une tendance inquiétante

C’est une «tendance inquiétante» a indiqué Dre Drouin. Alors que les cas de COVID-19 concernaient en majorité les jeunes entre 18 et 34 ans ces derniers temps, les cas chez les aînés ont doublé à Montréal durant les dernières semaines. 

Les aînés sont passés de 6% de cas à 12%, voire 15%. Cette recrudescence de cas est d’autant plus inquiétante que les personnes âgées sont à risque de développer des formes graves de la COVID-19. 

La Dre Drouin indique que sur un échantillon d’une journée, plus de la moitié des 45 cas détectés chez les personnes âgées avaient pour sources des contacts au sein de la famille, souvent avec les enfants ou les petits-enfants. Ces cas concernaient aussi les aînés vivant dans des domiciles intergénérationnels.

«Lors de la 1re vague, c’était les personnes âgées dans les CHSLD qui étaient le plus touchées. Cette 2e vague touche les personnes âgées dans leurs domiciles ou en résidences.» – Mylène Drouin. 

Il faut éviter la propagation du virus dans ce groupe à risque, dit Dre Drouin. Pour cela, elle conseille aux familles de ne pas faire garder leurs enfants par les grands-parents. Ni de se réunir lors de l’Action de Grâce.

Des secteurs «chauds» à Montréal

La santé publique de Montréal dénombre 130 éclosions. Toutes concernent des groupes de moins de 10 personnes. On en compte une quarantaine en milieu scolaire, 18 en services de garde, 12 en services de soins (incluant les résidences pour personnes âgées).

En ce qui concerne les milieux de travail, 50 éclosions ont été identifiées. Et 8 en lien avec des communautés sportives, comme les gyms.

Parmi les secteurs les plus touchés, Outremont, Montréal Nord et Centre-Sud ont été mentionnés. Des interventions plus spécifiques sont d’ailleurs mises en place dans Centre-Sud. L’Ouest de Montréal semble moins touché pour l’instant.

«Tous nos indicateurs sont au rouge.» – Mylène Drouin

Sonia Bélanger, présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, a indiqué que 1000 lits d’hospitalisation pour les patients COVID-19 étaient présentement disponibles. Pour le moment, on compte 129 personnes hospitalisées à Montréal, dont 25 en soins intensifs.

Mme Valérie Plante, mairesse de Montréal, a déclaré «être inquiète» et regrette qu’on ait parlé de «déconfinement». Pour elle, on voit clairement que les Montréalais sont moins prudents.

«Remettez votre souper de l’Action de grâce svp! Il faut aussi éviter que tout le monde s’en aille sur le Mont-Royal!», a-t-elle lancé mercredi. Pour la mairesse, il faudra penser à des stratégies à long terme pour apprendre à vivre avec le virus.

Notons que le Québec a enregistré 900 nouveaux cas dans les dernières 24 heures. Un résultat qui contraste avec les 1364 cas annoncés la veilleInterrogée sur cette baisse des cas, Dre Drouin a répondu que celle-ci était dû à une baisse de l’achalandage en matière de dépistage les fins de semaine. 

Le premier ministre du Québec, François Legault, fera le point sur la situation de la province à 15h.

Articles similaires