Hochelaga-Maisonneuve
16:10 24 novembre 2020 | mise à jour le: 24 novembre 2020 à 16:38 temps de lecture: 2 minutes

Campeurs sur Notre-Dame: Montréal a entamé le déménagement

Campeurs sur Notre-Dame: Montréal a entamé le déménagement
Photo: Frédéric Hountondji/MétroOpération Mise à l'abri volontaire et solidaire pour les itinérants

Alors que le mercure baisse sous le point de congélation, la Ville de Montréal a entamé le déménagement d’une partie des occupants du camp de fortune érigé au bord de la rue Notre-Dame-Est dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

C’est «l’Opération Mise à l’abri volontaire et solidaire» que la Ville coordonne avec les organismes Cap St-Barnabé, Care Montréal et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. Elle propose aux campeurs de les aider à entreposer leurs biens au YMCA Hochelaga-Maisonneuve et à l’Hôtel Place Dupuis.

«On ne fait que commencer, on a une quinzaine de personnes qui nous ont dit vouloir faire entreposer leur matériel, donc on vise entre 15 et 20 personnes qui pourraient être aidées dans le cadre de l’opération, déclare Serge Lareault, commissaire aux personnes en situation d’itinérance.

Après avoir rempli un formulaire, les personnes qui sont actuellement sans abri mettent leurs biens dans des conteneurs qui seront entreposés à la Ville. Lorsqu’elles voudront récupérer leur matériel, elles en feront la demande pour être satisfaites dans un délai de 24 heures.

Des campeurs ont quitté

«On évalue entre 30 et 50 personnes qui campent encore, la moitié des tentes sont vides, les gens ont quitté et laissé le matériel-là. Sur ce nombre, il y en a entre 15 et 20 qui vont vouloir quitter. Par la suite, on va continuer à encourager les campeurs à se mettre à l’abri. On va les aider individuellement, on espère convaincre le maximum de personnes avant la neige et le grand froid», réitère M. Lareault.

Les campeurs ont pris possession des lieux depuis le mois de juillet dernier et la Ville a procédé à plusieurs interventions. Des intervenants sociaux sont présents pour les encourager à accepter l’aide des services communautaires.

«Six personnes seulement ont accepté l’aide de placement en logement ou ont fait les démarches pour obtenir un logement», a réalisé le commissaire aux personnes en situation d’itinérance.

Articles similaires

12:11 12 juillet 2019 | mise à jour le: 12 juillet 2019 à 12:11 temps de lecture: 1 minutes
25k$ pour Station Vu