Montréal
17:56 16 février 2021 | mise à jour le: 16 février 2021 à 19:04 temps de lecture: 3 minutes

Une pétition pour prolonger le REM à Rivière-des-Prairies

Une pétition pour prolonger le REM à Rivière-des-Prairies
Photo: Collaboration/CDPQ Infra

Un groupe de citoyens de Rivière-des-Prairies lance une pétition pour que le Réseau express métropolitain (REM) de l’Est desserve leur quartier.

Les gens du quartier ont jusqu’au 12 avril pour signer la pétition sur le site de l’Assemblée nationale du Québec. Elle doit, par la suite, être déposée officiellement par le député libéral de LaFontaine, Marc Tanguay.

«On espère avoir le plus de signatures possible», affirme Paul Easton, membre de la Coalition REM-RDP.

«C’est l’occasion ou jamais. Si on ne fait rien maintenant, on n’aura jamais de REM à Rivière-des-Prairies. » -Paul Easton, membre de la Coalition REM-RDP

Il rappelle que Rivière-des-Prairies compte quelque 58 000 habitants, dont une bonne partie résident à l’est de l’autoroute 25, où le tracé actuel du nouveau REM ne prévoit pas de station.

Le texte de la pétition mentionne également que cette zone est enclavée par l’autoroute 40, l’autoroute 25 et la rivière des Prairies, ce qui rend difficile l’accès aux stations REM projetées à Pointe-aux-Trembles.

En attente d’une réponse de Chantal Rouleau

Le groupe veut faire pression sur les politiciens pour que le mandataire du projet, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), prolonge le tracé prévu à l’est de l’autoroute 25.

À cet effet, il a envoyé une lettre à Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports, ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, le 5 janvier.

La Coalition a depuis reçu un accusé de réception, mais «aucune réponse officielle», indique M. Easton.

Pour leur part, les élus de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles ont pu rencontrer la ministre en janvier. Ils ont également adopté une motion pour que le REM soit prolongé à Rivière-des-Prairies.

CQPD-Infra en tournée

La CQPD-Infra mène actuellement une tournée pour présenter les détails de son projet.

Lors d’une récente entrevue avec Métro, une porte-parole, Virginie Cousineau, s’est montrée évasive quant à la possibilité de prolonger le REM à Rivière-des-Prairies.

Il y a «toujours possibilité d’optimiser le tracé s’il y a des choses qui surviennent en cours de route, comme ça c’est fait lors de la première phase», avait-elle alors soutenu.

Une première pétition pour améliorer le transport en transport en commun à RDP avait été déposée il y a deux ans à l’Assemblée nationale du Québec. Elle demandait notamment que la possibilité de prolonger le métro de Montréal à Rivière-des-Prairies soit étudiée.

Articles similaires