Montréal
17:21 20 avril 2021 | mise à jour le: 20 avril 2021 à 18:16 temps de lecture: 3 minutes

Montréal: la vaccination ouverte pour la communauté autochtone de 18 ans et plus

Montréal: la vaccination ouverte pour la communauté autochtone de 18 ans et plus
Photo: Marcelo Hernandez/Getty Images

Les CIUSSS du Centre-Sud et de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal ouvrent trois centres de vaccination à l’attention exclusive de la population autochtone de Montréal afin de faciliter la vaccination de cette communauté.

Ces sites de vaccination visent à «offrir un espace sécuritaire et adapté aux besoins culturels des membres des communautés autochtones de la région de Montréal».

Pour faciliter la vaccination, différents organismes de la communauté autochtone offriront «des services d’interprétariat et de l’accompagnement par les intervenants». Les centres de vaccination «classiques» posent trop de barrières pour rejoindre la population autochtone notamment au niveau de la langue.

Le chef médical à la Direction régionale de santé publique du CIUSSS CSIMTL, le Dr. David Kaiser, explique qu’il est important de s’adapter aux besoins de ces communautés. «L’idée est d’avoir des lieux d’accès aux soins sécuritaires. Cela vient aussi avec des espaces adaptés avec l’interprétariat et l’aide des organismes sur place. C’est dans une logique d’adaptation.»

D’autres barrières liées à la confiance envers le système de santé existent. «Les Autochtones ont une grande appréhension du système de santé, de vivre de la discrimination systémique. Le fait que des organismes, en qui la population autochtone a confiance, hébergent ces centres de vaccination rassure beaucoup la communauté», explique le directeur général du Réseau de la communauté autochtone à Montréal, Philippe Tsaronséré Meilleur.

Ces services sont exclusivement réservés à la population autochtone et aux membres de leur famille de plus de 18 ans.

Prise de rendez-vous autochtone

Le premier centre de vaccination est accessible depuis le 19 avril, à l’Institut universitaire en santé mentale (pavillon Douglas Hall). Il est consacré aux Inuit ainsi qu’aux bénéficiaires de la Convention de la Baie James et du Nord québécois (CBJNQ) vivant en milieu urbain.

Les personnes suivantes sont également éligibles à la vaccination avant un déplacement confirmé vers la région dans les 2 prochains mois. Les travailleurs ayant un lien d’emploi avec une organisation du Nunavik, les personnes ayant une présence sur le territoire prévu de 4 mois ou plus dans l’année, les travailleurs cycliques (construction, mine, Hydro-Québec) peu importe la durée de leur présence sur le territoire.

La prise de rendez-vous se fait par téléphone en au 1-888-588-3335 entre 10 h et 18 h du mardi au jeudi.

Les autres communautés autochtones auront accès à deux centres de vaccination. Le 23 avril, la vaccination sera effective au CEDA au 2515, rue Delisle, avec le soutien de Montréal Autochtone. Le dernier centre ouvrira ses portes à partir du 28 avril et se situera au Centre d’amitié autochtone de Montréal, à Saint-Laurent. Les prises de rendez-vous se font via le site web Montréal autochtone.

Articles similaires